LUXEMBOURG
CLAUDE KARGER

La Chambre des Députés a dépensé moins que prévu en 2011

La Chambre des Députés fait ses comptes: la Commission parlementaire des Comptes a approuvé hier - à l’unanimité - son rapport sur la bonne gestion des deniers publics au niveau du Parlement. Que cette gestion a été rigoureuse, le rapport d député Carlo Wagner (DP), sur lequel le législateur doit encore se prononcer en séance publique, en témoigne.

Ainsi, les frais en 2011 se sont élevés à 27 millions d‘euros alors que le budget 2011 en prévoyait 28,7. Les dépenses n‘ont progressé que de 1,09% par rapport à 2010. A noter que le budget prévu cette année pour le Parlement s‘élève à 31,2 millions d‘euros; au projet de budget de l‘Etat 2013, le poste «Chambre des Députés» renseigne 33,4 millions d‘euros.

La plus importante partie des dépenses de la Chambre en 2011 est représentée par les indemnités des 60 députés (10,6 millions). Arrivent ensuite les frais pour les 73 fonctionnaires et 10 employés à pied d‘oeuvre pour le Parlament ainsi que les frais d‘administration. Intéressant aussi de connaître les montants alloués aux groupes politiques pour assurer leur fonctionnement. Ces frais ont atteint en 2011 un montant total de 2.432.179 euros, répartis de la manière suivante: CSV: 805.524 euros; LSAP: 530.145 euros; DP: 445.433 euros; «Déi Gréng»: 403.083 euros; ADR: 199.601 euros et«Déi Lénk»: 48.394 euros.

Tandis que les frais d’édition du compte-rendu des séances publiques s‘établit à 1,3 million d‘euros, le total des frais concernant la chaîne télévisée «Chambre TV» a atteint 686.830,68 euros. La Chambre des Députés dispose également de réserves: elles se chiffraient à 5.590.745,63 euros au 1er janvier 2011, dont 1.859.625,87 euros étaient prévus pour le paiement des dépenses imprévues, 731.119,76 euros constituaient la réserve informatique nécessaire pour le règlement de dépenses engagées mais pas encore liquidées et 3 millions d‘euros étaient destinés à financer les travaux de rénovation de la Maison Wiltheim.