LUXEMBOURG-GASPERICH
CATHERINE KURZAWA

La construction du futur centre commercial Auchan et de deux tours résidentielles a été officiellement lancée ce lundi

Un centre commercial de 75.000 m² et deux tours résidentielles hautes de 60 mètres: voilà le projet Cloche d’Or initié par Immochan et Promobe. La première pierre de ce complexe au budget de 400 millions d’euros a été posée ce lundi midi par une palette de personnalités à commencer par les représentants des promoteurs du projet sans oublier le vice-Premier ministre Etienne Schneider et la bourgmestre de la Ville de Luxembourg Lydie Polfer.

Réparti sur trois niveaux, le centre commercial comportera 130 boutiques dont douze de plus de 500 m², selon le président d’Immochan Luxembourg, Hervé Motte. Il a annoncé «plus de 40% d’enseignes innovantes et exclusives» avec aussi un accent porté aux petits commerces indépendants. Du côté des grands noms de la distribution, Inditex occupera 8.000 m² avec sept concepts différents dont cinq nouvelles enseignes inédites au Luxembourg comme Zara Home, Stradivarius ou encore Uterqüe.

Un hypermarché expérimental

Un «food hall» de quinze restaurants complètera l’ensemble qui occupera au total 1.600 salariés selon les promoteurs. Ceux-ci attendent 10,2 millions de visiteurs par an pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 400 millions d’euros. «C’est un de nos plus gros projets au niveau européen», a admis Hervé Motte. Auchan occupera 12.500 m² avec son deuxième hypermarché du Grand-Duché. Particularité, il constituera «une plateforme d’innovation et d’expérimentation» pour l’enseigne française dans le cadre de la refonte de son modèle d’hypermarché. «Nous voulons faire d’Auchan Cloche d’Or notre nouveau flagship européen», a insisté le président d’Auchan Retail Luxembourg, François Remy. Parmi les nouveautés prévues, la grande surface sera dotée d’une halle traiteur et intègrera un nouveau parcours de courses avec un fort accent digital.

Quant aux 250 logements prévus, ils s’étendront sur 25.000 m² et bénéficieront d’infrastructures et de services haut de gamme comme une piscine et un centre de bien-être au rez-de-chaussée, un accès direct au centre commercial et un service de conciergerie. «La vente est bien avancée», a confié Serge Estgen, le responsable promotion du groupe Becca qui commercialise ces biens dont la superficie varie de 42 m² à 500 voire 600 m². Les prix débutent autour de 5.700 euros/m² mais peuvent dépasser les 10.000 euros/m² pour les biens situés les plus en hauteur.