LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Inauguration ce lundi soir du «Business Club Belgium-Luxembourg» à Bruxelles

Un nouveau pont s'ouvre entre la Belgique et le Luxembourg, avec l'inauguration lundi soir du «Business Club Belgium-Luxembourg» (BCBL), en présence de Pierre Gramegna et du ministre belge de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs et chargé du Commerce extérieur belge Kris Peeters. La structure regroupe déjà plus d’une dizaine d’entreprises telles que Banque de Luxembourg, Solvay ou encore Thomas & Piron.

«Je suis assez confiant vu les réactions reçues qu’il y aura beaucoup d’intérêt», explique au «Journal» le président du BCBL, Rik Vandenberghe. Celui-ci connaît bien les deux marchés puisqu’il a travaillé à la fois au Luxembourg où il a dirigé ING mais aussi en Belgique où après une longue carrière dans la banque au lion, il est désormais le CEO de Besix.

«On constate qu’il y a des opportunités à créer», souligne Rik Vandenberghe qui remarque qu’«en Belgique, il y a des gens pour qui le Luxembourg est moins connu. On veut les aider à passer le cap», insiste-t-il. Pour y parvenir, le BCBL compte organiser trois à quatre évènements par an, «avec du contenu», insiste le président qui entend «apporter de la valeur ajoutée et du networking».

Une valeur ajoutée à créer

Après le coup d’envoi lundi soir, place à présent aux préparatifs des prochaines activités. Dans le pipeline, les thématiques de la finance naturellement mais aussi de la construction et de l’industrie 4.0. «On pense vraiment qu’il y a une valeur ajoutée à créer et le club peut créer cette valeur ajoutée», conclut Rik Vandenberghe.