LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Gault & Millau a dévoilé lundi soir son palmarès 2019 pour le Luxembourg

Avec 34 nouvelles entrées dans son édition 2019, le guide Gault & Millau fait peau neuve pour le Luxembourg. A côté de 20 nouvelles adresses, quatorze références «Pop» font leur apparition, entendez par là des lieux décontractés où des repas simples mais de qualité sont servis, pour moins de 35 euros. «Nos inspecteurs ont été très actifs», a assuré devant un parterre de chefs et de journalistes Marc Declerck, directeur du guide pour la Belgique et le Luxembourg.

«Pop of the year» et clin d’oeil

Le palmarès reflète aussi cette faim de nouveautés, avec le titre de «Pop of the year» décerné à Morris Clip, le chef du Tempo au Kirchberg. Autre introduction, celle du clin d’oeil de l’année décerné à Claude Magnin, le chef du restaurant Postkuch à Esch/Alzette pour son gargantuesque chariot à fromages.

Le titre de pâtissier de l’année revient à Lionel Marchand de La Pomme Cannelle, le sommelier de l’année à Anthony Masson de Ma Langue Sourit, l’hôtesse de l’année à Jennifer Murgia-Radelet du restaurant Yves Radelet, la découverte de l’année à Hannes Graurock du restaurant Le Luxembourg et le personnage de l’année à Jean Kircher, de Pains & Tradition.

Quant au chef de l’année, il s’agit pour 2019 de Roberto Fani du Ristorante Fani. Autre grand chef monté sur le podium, René Mathieu de La Distillerie a décroché le «Culinary innovators restaurant philosophy award», une première au Luxembourg.

L’innovation prime

«On doit essayer de rester des innovateurs et le monde de la gastronomie change beaucoup. Le client ne cherche pas nécessairement aujourd’hui ce qu’il cherchait il y a 10 ou 15 ans», a souligné Marc Declerck.

Le guide Gault & Millau entend cultiver sa différence avec de nombreux projets. Citons l’arrivée d’une sélection de chocolatiers luxembourgeois dans un cahier spécial mais aussi des missions de consultance menées pour des événements tels que le festival Tomorrowland ou encore une collaboration avec Neuhaus sur un assortiment de chocolats en accord avec des cafés spéciaux. «On voudrait vraiment qu’au Luxembourg, les chefs et autres parties prenantes soient vraiment plus proactifs», a insisté le directeur.

En cours d’impression

Le nouveau guide, tiré à 30.000 exemplaires, est actuellement en cours d’impression. Il sera disponible dès le 5 novembre, une fois les lauréats dévoilés du côté belge. Et pour ne pas laisser les restaurateurs sur leur faim, un grand repas de gala a réuni le gratin de la cuisine luxembourgeoise lundi soir au Royal, avec au total quelque 250 invités.

www.gaultmillau.lu