LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Certains paramètres accentuent la différence avec les revenus médians

Avec la crise, on voit de plus en plus de «travailleurs pauvres.» Comprenez par-là, des personnes exerçant une activité professionnelle rémunérée, mais pas suffisamment pour répondre à leurs besoins. Eurostat s’est penché sur la question des bas salaires, et sur le profil de ceux qui les perçoivent.

Un salarié sur six

Un travailleur à bas salaire, c’est un salarié qui gagne 2/3 ou moins du salaire horaire national brut médian. Et d’après les chiffres publiés par l’organisme européen, cela concerne un salarié sur six. L’étude, réalisée sur base des statistiques de l’année 2010, a également mis en avant des éléments qui caractérisent les bénéficiaires de ces faibles revenus.

Ainsi, les femmes sont plus nombreuses à recevoir un bas salaire: leur proportion est des 21% contre 13% des salariés hommes, dans l’Union européenne. Cela est particulièrement marqué à Chypre (31%), en Estonie (30%) et en Lituanie (29%). À l’inverse, les femmes sont nettement moins désavantagées en France, en Finlande et au Danemark, où leur proportion varie de 8 à 10% environ.

Études et nature du contrat creusent l’écart

Eurostat souligne également deux autres paramètres. D’une part, un faible niveau d’études augmente la probabilité de percevoir un bas salaire. 29% des salariés ayant une faible éducation perçoivent un bas salaire. Cela est plus marqué encore en Allemagne et en Slovaquie, où plus de la moitié des salariés peu qualifiés perçoivent un bas salaire.

D’autre part, la nature du contrat de travail influence aussi les revenus des salariés: 31% des travailleurs sous contrat à durée déterminée touchent un salaire faible, contre près de 16% pour les détenteurs d’un contrat à durée indéterminée. Le phénomène est particulièrement marqué aux Pays-Bas, en Pologne et en Allemagne, où la proportion de bas salaires parmi les détenteurs d’un CDD varie de 48 à 38%.


Les résultats de l’étude sont disponibles sur le site web d’Eurostat à l’adresse ec.europa.eu
eurostat