MAMER
CATHERINE KURZAWA

L’entreprise luxembourgeoise rachète un concurrent allemand

Ceratizit a annoncé vendredi le rachat de son concurrent allemand Komet Groupe GmbH, basé à Besigheim au nord de Stuttgart. «La collaboration étroite et de longue date entre les entreprises passe à la vitesse supérieure», a commenté dans un communiqué le président du directoire du Groupe Ceratizit, Jacques Lanners. «De toutes nouvelles perspectives aparaissent tant pour nos clients que pour nos employés», a-t-il ajouté.

Ceratizit conçoit et produit des outils coupants hautement spécialisés, des plaquettes amovibles et des barreaux fabriqués en matériaux durs. Il emploie 7.000 salariés dans le monde et détient plus de 600 brevets. Quant à Komet Group, il fournit des outils de précision axés sur l’innovation. Il compte 1.500 salariés et mène un projet «Digital Productivity Solutions» dans l’industrie 4.0.

«Un nouvel acteur global doté d’une haute compétence technologique avec un vaste accès au marché voit le jour», a expliqué Dr. Christof Bönsch, directeur de Komet Group. Son projet d’entreprise «Komet 2026» reste d’actualité, «afin que la sécurité des emplois soit assurée», renseigne le communiqué de presse des entreprises.

En attente de l’approbation

Celles-ci se classent dans le top cinq mondial des acteurs clé du marché international des outils de coupe, avec plus de 9.000 employés répartis sur 34 sites de production. Qu’il s’agisse des outils de coupe, du tournage, du fraisage ou encore du perçage, les deux entreprises entendent porter leur partenariat dans bien des domaines. Elles précisent toutefois que la transaction attend encore le feu vert des autorités anti-trust.

www.ceratizit.com

www.kometgroup.com