LUXEMBOURG
LJ

L’Observatoire de l’Islamophobie démarre officiellement

Situé au sein de l’Institut de recherches, d’éducation et de dialogue interculturel (IREDI), l’Observatoire de l’islamophobie a officiellement démarré en ce début d‘année. Dans un communiqué de presse, cette organisation souligne notamment que «l’islamophobie englobe tous les actes de discrimination ou de violence à l’encontre des institutions ou des individus en raison de leur véritable ou prétendue appartenance à l’islam. Il s’agit d’un fléau social qui prend de plus en plus d’ampleur partout dans le monde. De nombreuses institutions internationales ont dénoncé à plusieurs reprises le danger que représente l’accroissement de la haine et de l’intolérance envers les musulmans». En efft, le Conseil de l’Europe, les Nations unies, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, l’OSCE et bien d’autres organismes et institutions s’inquiéteraient dans leurs rapports de l’islamophobie et de l’intolérance envers les musulmans et auraient dans ce contexte invité à une action concrète. L’Observatoire évoque notamment que ans les États voisins du Luxembourg, en France, en Belgique et en Allemagne, «les partis de droite, basant ouvertement leur programme politique et leurs slogans préélectoraux sur le discours antimigratoire et antimusulman, gagnent en popularité». Un phénomène qui serait bien moins présent au Grand-Duché, or, il n’existe pas de données officielles.

Mais l‘Observatoire constate entre autres que des politiciens «notamment ceux des partis d’opposition, dépourvus d’idées nouvelles et progressistes, se voient opter pour un populisme futile pour ainsi gagner la faveur d’un certain nombre d’électeurs de droite». La loi sur une éventuelle interdiction du
niqab est d’ailleurs qualifiée comme une tentative de restriction de libertés qui prendrait pour cible «des minorités au sein d’une minorité».

L’Observatoire - qui porte d‘ailleurs le nom de l’auteur luxembourgeois décédé Jean-Michel «Yahya» Treinen, converti à l‘Islam et créateur de ponts entre religions et cultures - entend établir désormais un rapport annuel. Il appelle tout le monde a dénoncer des discours ou actes islamophobes par courriel islamophobia@iredi.lu ou bien par appel téléphonique au numéro 691 568 776.