LUXEMBOURG
LJ
Was BHW Luxembourg anbietet

Sparen und investieren

Die BHW Bausparkasse bietet seit über 40 Jahren Produkte rund um das Bausparen und um die Baufinanzierung in Luxemburg an. Abgedeckt werden Kauf, Neubau, Renovierung wie auch Modernisierung von Immobilien. Produkte sind der Bausparvertrag, die Vor- und Zwischenfinanzierung, das Bauspardarlehen sowie die Staatsgarantie. Klassisch ist der Bausparvertrag, ein Sparprodukt, das es dem Kunden ermöglicht, zu heute festgelegten Zinsen in der Zukunft ein Darlehen (Bauspardarlehen) in Anspruch zu nehmen, wenn bestimmte Kriterien erfüllt sind.
Bis das Bauspardarlehen zur Verfügung steht, finanziert BHW den Erwerb der Immobilie mit variablen oder festen Zinsbindungen. Bei dem Erwerb einer zweiten Immobilie stellt BHW auch bis zum Verkauf der ersten Immobilie eine Zwischenfinanzierung zur Verfügung.
Bei der BHW Bausparkasse können Kunden auch eine Staatsgarantie für ihre Baufinanzierung beantragen; die steuerlichen Vorteile beim Bausparen sieht die BHW durch die letzte Steuerreform noch einmal verbessert. Bausparer bis zum Alter von 40 Jahren etwa können nunmehr 1.344 Euro von der Steuer absetzen, statt wie bislang 672 Euro.
„Bei einer Baufinanzierung durch BHW sind diese Vorteile gleich mit eingebaut“, teilt das Unternehmen mit. Der Umsatz der BHW Bausparkasse hat sich im letzten Jahr sehr erfreulich entwickelt und die Nachfrage liegt nach wie vor auf einem hohen Niveau.
www.bhw.lu

Quelle est la demande actuelle au niveau du financement des biens immobiliers et quelles sont les solutions proposées par les différentes institutions bancaires? Tour d’horizon.

ING: Dynamique porteuse

L’activité de crédit immobilier rugit chez ING, à en croire le „Head of Retail Lending & Companies“ Daniel Reuter. „La demande est toujours très bonne voire excellente“, explique-t-il, évoquant une „croissance à deux chiffres ces six dernières années“ pour cette activité qui fait partie des priorités stratégiques de la banque.

Regain de popularité des prêts à taux fixe

ING Luxembourg constate une autre évolution: le regain de popularité des taux fixe. „Chez ING, 90% des dossiers concernaient en 2014 des taux variables, ils ne sont que 19% aujourd’hui“. Une tendance qui, en dehors du niveau de taux bas, s’expliquerait aussi par la nouvelle directive sur les crédits logement qui plafonne à six mois d’intérêts les pénalités à payer en cas de rupture d’un contrat de crédit à taux fixe.

Et pour se distinguer sur le marché, la banque au lion propose une formule de taux fixe révisable après trois, cinq ou dix ans. A ce moment-là, les clients ont le choix entre continuer en fixe ou passer en variable. „Notre particularité, c’est qu’on annonce aux clients notre marge“, ce que la banque considère comme un gage de transparence.

Raiffeisen: Au Luxembourg et au-delà

La demande en financements de logements se porte bien chez Raiffeisen. „Nous constatons par ailleurs que le montant des prêts individuels augmente, ce qui s’explique évidemment par l‘évolution des prix immobiliers en général“, note le directeur marketing et communication de la banque, Romain Funk.

Entre 20 et 25 ans de durée en moyenne

Celui-ci souligne aussi la demande de clients pour le financement de logements dans les régions frontalières ainsi que des investisseurs basés de part et d’autre de la frontière désireux de diversifier leur patrimoine dans l’immobilier au Grand-Duché.

Qu’il s’agisse de formules à taux fixe, variable ou mixte, la Banque Raiffeisen propose diverses formules qui s‘étendent jusqu‘à 30 ans „mais se situent en moyenne entre 20 et 25 ans“, tempère Romain Funk. La banque basée à Leudelange joue aussi la carte de l’accompagnement de ses clients dans la demande des aides étatiques pour lesquelles ils sont éligibles.

BIL: De deux à 40 ans

„Sur les huit premiers mois de l’année, nous observons à la BIL une belle progression de 16% du nombre de prêts accordés“, explique au „Journal“ le responsable de la communication auprès de la banque Vincent Pelletier. Si la tendance est à la hausse, l’institution constate „un rééquilibrage des demandes des clients entre prêts à taux fixe à prêts à taux variable“. Déjà amorcée en 2016, elle se confirme cette année à en croire la banque de la route d’Esch.

Combiner des types de prêts pour une première acquisition

Celle-ci propose des formules qui s‘étendent de deux à 40 ans selon les cas de figure et cela, à taux fixe ou variable. „Pour une première acquisition, il peut être judicieux de combiner les deux types de prêt“, détaille Vincent Pelletier. Et d’ajouter que „nous avons une offre spéciale pour les jeunes leur permettant d’investir même en ayant un capital de départ limité“.
www.bil.lu

BGL BNP Paribas: Un accompagnement complet

A l’instar des autres banques de détail de la place financière, BGL BNP Paribas constate aussi une „forte croissance“ de la demande de crédit immobilier, „soutenue par des conditions de marché favorables et des taux bas“, explique la banque aux étoiles au „Journal“.

Coup de pouce aux jeunes

Celle-ci propose une gamme complète de solutions de financement et de services: „De la couverture d’assurance, aux aides étatiques, en passant par la fiscalité, nous analysons avec le client ses besoins et construisons ensemble un montage personnalisé pour son projet“, détaille l’institution basée au Kirchberg.

Celle-ci offre aussi un coup de pouce aux jeunes de 18 à 29 ans: le remboursement des frais d’honoraires de notaire sur l’acte d’ouverture de crédit. En cas de rénovation, un prêt spécial offre jusqu‘à 1.000 euros sur un conseil en énergie prodigué par un expert certifié.