WILTZ
CATHERINE KURZAWA

Circuit Foil a dévoilé ses infrastructures de fabrication de feuilles de cuivre

Circuit Foil a ouvert ses portes mardi au Premier ministre Xavier Bettel pour une visite de ses infrastructures, où sont produites chaque année 10.000 tonnes de feuilles de cuivre. «Nous voulons être le meilleur fournisseur de feuilles de cuivre au monde pour les feuilles de cuivre à haute valeur ajoutée», a expliqué d’emblée la CEO de la société, Fabienne Bozet.

Des morceaux de fils de cuivre qui sont ensuite dissous et aplatis pour donner naissance à la matière première - qui se retrouve ensuite enroulée sous la forme d’une fine feuille, les différentes étapes du processus de production ont été dévoilées. Chaque mois, l’entreprise basée à Wiltz produit 4 millions de m² de feuilles de cuivre, soit l’équivalent de la superficie de l’Union européenne. Excellent conducteur, le produit fini se retrouve ensuite dans une série de produits qui vont du smartphone aux cartes à puce, en passant par des prothèses médicales, des GPS et autres satellites.

Un penchant pour l’automobile…branchée

«Le secteur de l’équipement automobile est très important pour Circuit Foil», a ajouté sa directrice. Celle-ci a annoncé mardi un investissement de 7,5 millions d’euros pour se développer sur le marché des batteries pour les voitures électriques. «Dans quelques années, vous verrez des feuilles de cuivre luxembourgeoises dans les voitures Tesla», a illustré le sourire aux lèvres Fabienne Bozet.

En pratique, cinq des 48 tambours de production vont être dédié à la production de feuilles de cuivre pour le marché des batteries de voitures électriques. Circuit Foil ambitionne de contribuer à la fabrication de 20.000 batteries par an pour des clients tels que Tesla, Audi, BMW, Mercedes, Panasonic et LGC.

Mais ce n’est pas tout, l’entreprise aux 280 salariés cible aussi les demandes en matière de connectivité et de big data. Car ses feuilles de cuivre se retrouvent tant dans des dispositifs de transmission des signaux 4G que dans les objets connectés. Aujourd’hui, Circuit Foil revendique 75% de part de marché pour les radars de courte ou longue portée, comme ceux qui équipent les dispositifs d’aide à la conduite des voitures. L’entreprise a vu l’an dernier son chiffre d’affaire dépasser les 112 millions d’euros, en hausse de 18% sur un an.

Le Luxembourg, un maillon de la chaîne

Et si le Luxembourg ne représente que 2% du marché mondial des feuilles de cuivre, il pèse 12% de la valeur ajoutée sur le marché, a souligné la dirigeante.

Circuit Foil Luxembourg consacre 3% de son chiffre d’affaires à la recherche & développement. L’entreprise affirme également dédier 3% du temps de travail de chaque collaborateur à sa formation.

Elle est une filiale du sud-coréen Doosan Group, dont Xavier Bettel a rencontré en juillet dernier les dirigeants lors de sa visite de travail à Séoul.

Véritable conglomérat multi-fonctions, Doosan est aussi bien présent dans les segments de la distribution, de l’énergie, de la robotique, des matériaux de pointe et des technologies de l’information et de la communication. Il fait partie du top 10 des plus grandes entreprises sur-coréennes, avec 37.900 salariés dans 37 pays.

Les six implantations européennes de Doosan représentent moins d’un tiers des revenus du groupe, avec un total de 270 millions d’euros. Le Luxembourg à lui-seul pèse plus de 40% de cette somme.

www.circuitfoil.com