STRASSEN
CATHERINE KURZAWA

Basé au Luxembourg, le site Batimentsmoinschers.com vend des structures métalliques en kit à travers le monde

Un casque vissé sur les oreilles, les yeux rivés sur l’écran de leur ordinateur: les agents commerciaux de Batimentsmoinschers.com s’activent dans un open space situé sur la route d’Arlon. Ils interagissent avec des clients et prospects à travers 48 pays dans le monde. Ils sont agriculteurs, artisans ou actifs dans le monde équestre. Leur point commun? Ils sont à la recherche d’un hangar en kit. «C’est un usage très simple mais il y a une réelle demande sur ce type de produits là», explique le directeur commercial de la société, Vincent Lyonnet.

Ce Lorrain passé par Paris a débarqué au Luxembourg en 2010 pour y rejoindre son frère Dominique, qui avait fondé la «Compagnie Industrielle Internationale» sept ans plus tôt, spécialisée dans le négoce de structures métalliques industrielles. «Mon frère voyait passer des demandes de plans de bâtiments métalliques pour des usages agricoles, équestres ou industriels», évoque Vincent Lyonnet. «Et puis à force de voir passer des plans, il se rendait compte que les usages étaient toujours relativement les mêmes. Le tout, c’était de les standardiser».

Un nom de domaine, plusieurs déclinaisons

Voilà comment est né Batimentsmoinschers.com, en 2009. En achetant ce nom de domaine, la firme entend «optimiser le ratio superficie/prix sans négliger la qualité». Elle devient une plateforme sur laquelle les clients peuvent réaliser un devis en ligne et interagir avec un agent commercial non pas de visu mais par téléphone. «Si on devait faire une comparaison, on ne fait pas du Air France mais plutôt du EasyJet», synthétise Vincent Lyonnet. Il développe alors d’autres plateformes comme Direct-batiment.fr, Gunstigehallen.de, Easysteelsheds.com et Elfratech.fr. L’an dernier, la société NextStage dont le groupe Pinault est lui-même actionnaire entre dans le capital de l’entreprise qui devient groupe 3s, avec la marque ombrelle «Steel Shed Solutions».

Celle-ci revendique 23 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 pour un millier de bâtiments vendus. Labellisée «made in Luxembourg» pour la partie conception et design, la compagnie fait fabriquer les composants de ses hangars en kit en France, en Belgique, en République tchèque et en Slovaquie. Ses principaux marchés sont les pays européens (70% des ventes) devant l’Afrique et les Antilles.

«On ne fait pas du pas cher, on fait du moins cher à qualité égale», insiste Vincent Lyonnet qui estime avoir encore une large marge de progression. Dans le viseur, le marché allemand mais aussi l’Afrique anglophone.

«Notre philosophie, c’est que les bâtiments soient robustes, fonctionnels et faciles à monter même avec un outillage léger», résume le directeur. Un autre relais de croissance est le site tolesmoinscheres.com.

La société a en fait acquis une machine à profiler les tôles et propose une vente à prix attractifs de tôles. «On utilise le même profil d’ondes renforcées pour la couverture et le toit, ce qui permet d’optimiser les coûts avec une qualité de 1er choix», explique Vincent Lyonnet.

Ce dernier entend donc poursuivre sur sa lancée dans un marché qui jusqu’à présent était surtout occupé par des délégués commerciaux qui interagissent de visu avec les clients. Voilà aussi pourquoi Steel Shed Solutions participe à des salons histoire d’avoir une visibilité en dehors de la toile. «Ce qui pourrait être critiquable, c’est que nous sommes à Luxembourg», admet Vicent Lyonnet qui précise que «nos plus gros concurrents sont des concurrents locaux».

Au Luxembourg en tout cas, l’entrepreneur compte marquer sa présence d’un grand coup par l’acquisition de 800 m² de bureaux neufs à Bertrange. L’emménagement sur la route de Longwy est prévu pour la fin
de cette année.

www.group-3s.com