LUXEMBOURG
AUDREY SOMNARD

atHome Finance réveille le marché du courtage au Luxembourg

Le numéro un luxembourgeois de l’immobilier atHome a inauguré hier son nouveau bureau d’atHome Finance, au 25 route d’Esch, où les courtiers du groupe accompagnent les clients dans leur projet de financement immobilier. Dans des bureaux flambant neufs au style industriel, ils sont cinq courtiers pour le moment, mais deux recrutements sont en cours, l’agence espérant trouver des courtiers lusophones pour séduire une partie de la population résidente.

Les résidents luxembourgeois ont l’habitude de faire eux-mêmes la tournée des banques pour demander un prêt immobilier. Dans les pays limitrophes, le recours à un courtier est au contraire très courant: «35% des prêts immobiliers passent par des courtiers en France, 50% des emprunteurs étaient passés par un courtier, ne serait-ce que pour se renseigner. Le taux n’est que de 3% au Luxembourg», explique Yann Gadea, responsable de l’agence atHome Finance. Pourtant le courtier a plusieurs avantages. Il fait gagner un temps précieux au client en faisant les demandes de prêt à sa place, et en lisant les petites lignes de contrat pour comparer au mieux toutes les offres dans leur globalité.

En attendant le passeport européen délivré par la CSSF

atHome Finance se repose sur l’expérience acquise auprès de Credit Expert, un établissement français avec une antenne au Luxembourg, rachetée par AtHome au mois de mars dernier. Des accords ont été passé avec les banques françaises, belges et allemandes, et atHome Finance travaille avec les principales banques au Luxembourg, en attendant le passeport européen délivré par la CSSF qui laissera les coudées franche aux courtiers pour élargir leur offre.

Du côté des banques c’est un apport de clientèle non négligable qu’atHome Finance leur apporte. Ces dernières n’ont alors plus besoin d’avoir des services commerciaux dédiés aux prêts et délèguent directement au service de courtage qui facture ses commissions à la banque, pas au client final. «Nous voulons élargir notre rôle d’agent immobilier en proposant des solutions pour avant et après la recherche immobilière. Cela passe par une solution de financement comme nous le proposons avec atHome Finance, mais aussi des produits pour le déménagements, différents fournisseurs etc», explique Tim Pittevils, «general manager» d’atHome Group. Et les agents comptent bien sur la force de frappe d’atHome pour attirer les clients. Associé à la plateforme de recherche immobilière, atHome Finance a bien l’intention de marquer les esprits pour changer les mentalités et faire en sorte que le courtage se démocratise au Luxembourg. «Un utilisateur sur deux veut effectuer des demandes de prêt en ligne. Notre but est de devenir le seul intermédiaire entre le client et les banques», estime Tim Pittevils.

Le site a reçu 1.500 demandes depuis le lancement en mars 2018, ce qui a donné 640 dossiers dont 275 ont été finalisés: «La demande sur internet permet de pré-filtrer en ayant quelques éléments. Nous sommes très réactifs. Nous nous donnons comme règle de rappeler dans les deux heures, de fixer un rendez-vous dans les 48h dans nos nouveaux bureaux. Si le dossier n’est pas bon, je préfère dire non que peut-être. Nous nous adaptons à chaque situation et donnons des conseils au mieux. Quelqu’un qui ne va peut-être pas rester au Luxembourg très longtemps n’a par exemple aucun intérêt à s’engager sur un taux fixe sur 30 ans», note Yann Gadea, qui mise beaucoup sur le bouche-à-oreille.

www.athome.lu/finance/pret-immobilier