LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Un accord de principe a été trouvé entre le patronat et l’OGBL

Les négociations entourant la nouvelle convention collective du bâtiment progressent. Lundi, on a appris qu’un accord de principe avait été dégagé entre l’OGBL, le syndicat majoritaire, et le patronat. «Notre commission tarifaire est très satisfaite du résultat», a confié au «Journal» Jean-Claude de Matteis, de l’OGBL.

Une série d’avancées

Concrètement, le patronat a retiré ses doléances en matière d’augmentation du temps de travail et a concédé à une augmentation des salaires réels via une prime prime de fin d’année qui passe de 5 à 7%. En outre, l’accès à la formation devrait être facilité pour les salariés du bâtiment. «J’attends une réponse du patronat», ajoute Jean-Claude de Matteis alors que l’OGBL a donné son feu vert samedi dernier. La prochaine étape consiste en la rédaction des textes définitifs.

La nouvelle convention, d’une durée de trois ans, concerne selon l’OGBL quelque 18.000 salariés. La concrétisation? «J’espère faire cela pour le mois de novembre», dit le syndicaliste. Le compteur est lancé.