Bernard Serin lorgnait Florange

FLORANGE C’est le «Nouvel Observateur» qui a confirmé la rumeur. Oui, Bernard Serin est bien le mystérieux repreneur auquel Arnaud Montebourg a fait allusion la semaine dernière. Le président du FC Metz a déjà investi dans l’acier, où il est parvenu à redresser l’aciérie Cockerill Maintenance&Ingénierie (CMI) de Seraing, en Wallonie.

Cependant, l’hebdomadaire français avance que l’investisseur âgé de 62 ans aurait probablement été épaulé par le PDG de Severstal, le Russe Alekseï Mordachov.

Grogne des syndicats

De leur côté, les organisations syndicales se disent toujours déçues de l’issue du dossier, marquée par un nouvel investissement d’ArcelorMittal. L’intersyndicale CGT, CFDT et FO a donc rédigé une lettre ouverte au Premier ministre, et une délégation pourrait être reçue à Matignon demain mercredi. Les syndicats espéraient une nationalisation temporaire des hauts-fourneaux de Florange, avant l’intervention d’un repreneur comme Bernard Serin par exemple. CK