WILTZ
CATHERINE KURZAWA

Avec Nesto, un projet de logement «Rifkin compliant» se concrétise

Imaginez un immeuble de six appartements qui sort de terre en trois jours. Ajoutez tout de même cinq mois pour le parachèvement et vous obtenez Nesto, un bâtiment construit selon les principes de l’économie circulaire et autonome énergétiquement. Il a été inauguré officiellement hier en présence de la secrétaire d’Etat à l’Economie Francine Closener et du secrétaire d’Etat au Développement et aux Infrastructures, Claude Turmes.

Situé sur les hauteurs de Wiltz, Nesto est le dernier-né d’Heliosmart, un développeur immobilier proche du cabinet ProGroup puisqu’on y retrouve Romain Poulles à la direction. Le bureau-conseil basé à Windhof s’est également engagé dans le projet Nesto, qui a entièrement été financé par le «private equity».

Un loyer modéré

Particularité du projet, il est le premier immeuble construit par le secteur privé au Luxembourg pour être loué à une agence immobilière sociale. Celle-ci veillera à l’entretien du bien et à sa remise en état à la fin du contrat de dix ans conclu avec le promoteur. Quant au loyer, il est garanti par l’autorité publique et Heliosmart s’engage à ce qu’il soit 25% inférieur aux prix du marché.

En fait, les charges sont réduites par l’absence de communs fermés mais aussi grâce à l’autosuffisance énergétique du bâtiment. Celui-ci est doté d’une pompe à chaleur couplée à une batterie à eau chaude pour le chauffage et d’une centrale électrique photovoltaïque de 30 KWc «dans l’esprit du livre ,La troisième révolution industrielle’ de Jeremy Rifkin», insiste son promoteur. L’Américain mandaté par le gouvernement pour mettre en place une nouvelle feuille de route économique pour le Luxembourg considère en effet les immeubles comme des producteurs nets et non comme des consommateurs nets d’énergie. «Nesto fait partie de ces immeubles révolutionnaires», se félicite Heliosmart.

Wiltz, un hotspot de l’économie circulaire

Avec six appartements de deux chambres sur 94 m², Nesto cible les familles qui viendront occuper cette parcelle détenue par la commune de Wiltz. Un bail emphytéotique a été conclu pour concrétiser ce projet qui n’est pas là par hasard. Depuis 2015, de nombreuses initiatives liées à l’économie circulaire ont vu le jour à Wiltz et les acteurs économiques locaux s’y engagent. Ainsi, Tarkett a fourni les revêtements de sols fabriqués sur son site de Clervaux. Il s’agit là de deux nouveaux produits dont la circularité est garantie. Le fabricant s’est même engagé à reprendre les matériaux en fin de cycle et les intégrer dans une nouvelle production. L’atelier Klimbin a meublé l’appartement-témoin de l’immeuble, Contern-Lëtzebuerger Beton a contribué au pavage des abords et des sols extérieurs en s’engageant à les réutiliser lors du démontage de l’immeuble et Robin a fourni les peintures intérieures Verdello, garanties sans composants organiques volatiles.

Nesto est construit en ossature bois et ne compte qu’une légère dalle de béton posée sur un isolant de verre cellulaire. Le bois massif est garanti en provenance d’Europe et les appareils électro-ménagers sont garantis cinq à dix ans, selon les cas.

Avec cet immeuble, Heliosmart entend démontrer que l’économie circulaire a sa place dans le secteur immobilier. Aujourd’hui, «la construction immobilière est l’une des activités humaines qui prélève le plus de ressources et produit le plus de déchets», pointe le promoteur qui entend faire de Nesto une locomotive pour ses activités. Heliosmart va en effet construire un immeuble de onze appartements à Niederkorn (Differdange) et négocie actuellement avec la ville d’Esch-sur-Alzette pour un projet à Nonnewiesen.

www.heliosmart.com