LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Une nouvelle convention collective dans les assurances

Après les banques au début de la semaine, une fumée blanche s’est dégagée dans les négociations entourant la convention collective de travail dans le secteur des assurances, a annoncé jeudi l’ACA (Association des Compagnies d’Assurances et de Réassurances) et les syndicats ALEBA, LCGB-SESF et OGBL dans un communiqué commun.

L’accord en question a été signé mercredi après une petite dizaine de réunions organisées entre décembre 2017 et mai 2018. «C’est un consensus dans lequel les deux parties peuvent se retrouver», a commenté au «Journal» l’administrateur-délégué de l’ACA, Marc Hengen. «Il met l’accent sur le futur avec notamment des formations», a-t-il insisté.

Formations et augmentations

En effet, le texte prévoit un droit à la formation doublé à 40h par an mais aussi le droit à l’établissement d’un plan individuel de formation annuel. La nouvelle convention collective réserve également une prime de conjoncture, une prime exceptionnelle, un rehaussement des barèes et une augmentation de la garantie d’avancement.

L’accord couvre les années 2018, 2019 et 2020 et doit encore être validé par les instances décisionnelles. Au total, quelque 2.500 salariés en poste au Grand-Duché sont concernés par le texte.

www.aca.lu