WINDHOF
CLAUDE TURPING, DIRECTEUR DE VALORLUX

A propos de la disparition à terme des sacs en plastique léger à usage unique

Ils sont disponibles dans toutes les caisses de supermarchés et dans nombre de commerces: les sacs “de dépannage” en plastique léger que vous pouvez acquérir pour transporter vos emplettes. Ils coûtaient trois centimes jusqu’ici. Or, le prix passe à cinq centimes dès ce mois de janvier. Explications avec Claude Turping, directeur de Valorlux, l’organisation pour le tri et le recyclage des déchets ménagers et assimilés au Grand-Duché.

«Avec cette mesure, nous souhaitons encourager le consommateur à limiter l’usage de sacs en plastique et de privilégier l’utilisation des sacs réutilisables. Ces derniers, les “éco-sacs” sont beaucoup plus épais et résistants que les sacs en plastique légers qui deviennent donc plus rapidement des déchets.

C’est un moment propice pour franchir ce pas, soutenu par les membres de Valorlux, la clc (confédération luxembourgeoise du commerce) et l’Administration de l’Environnement, car il y a aussi des objectifs fixés par la loi. En effet, la loi du 21 mars 2017 relative aux emballages et aux déchets d’emballages, qui repose sur une directive européenne, impose de réduire durablement la consommation de sacs en plastique légers au Grand-Duché et interdit la distribution gratuite de ce type de sacs dans les magasins au 31 décembre 2018, à l’exception des sacs ultralégers qui servent à l’emballage de fruits ou de légumes par exemple.

D’autres objectifs sont fixés dans cette loi, à savoir de limiter la consommation des sacs en plastique légers à 90 en moyenne par habitant et par an d’ici le 31 décembre 2019, puis à 40 d’ici fin 2025. A noter qu’aujourd’hui, la consommation moyenne par habitant et par an au niveau national se situe à 140, mais suite à une étude que nous avons effectuée auprès des magasins membres de Valorlux et partenaires éco-sacs, nous constatons un recul constant de ce chiffre.

Nous avons déjà fait beaucoup de progrès au niveau de la limitation de l’usage des sacs en plastique légers ces dernières années. L’éco-sac recyclable a de son côté permis d’économiser environ 829 millions de sacs en plastique légers depuis son introduction en 2004. Soit 5.651,2 tonnes de plastique ou encore 12,6 millions de litres de pétrole. Autant de pression moindre sur notre environnement. Ce sont des calculs effectués à partir d’une étude auprès des magasins membres de Valorlux et partenaires éco-sacs.

Tous les ménages devraient entretemps disposer d’un ou de plusieurs de ces éco-sacs. Il faut juste penser à les emporter pour faire les courses et de toute façon eux aussi sont disponibles dans les commerces. Où ils sont d’ailleurs remplacés gratuitement s’ils sont endommagés. Il existe donc une bonne et durable alternative aux sacs en plastique légers à usage unique. C’est pour sensibiliser les consommateurs à le faire dès à présent que nous avons estampillé les nouveaux sacs à cinq centimes du slogan “Please forget me”. Leur livraison dans les commerces est en cours. Mais les anciens sacs à trois centimes pourront être proposés jusqu’à épuisement des stocks».