FOETZ
CATHERINE KURZAWA

La boulangerie Paul ouvrira son 9ème point de vente dans un mois

La franchise Paul étend son maillage au Luxembourg. Après des débuts en 2012 dans la capitale et une expansion marquée dans le sud du pays, voilà que l’enseigne de boulangerie arrive dans l’ouest avec une ouverture attendue fin novembre à Mamer, sur la route d’Arlon, juste à côté du «Mamer Shop».

Ce nouveau point de vente portera à neuf le parc dirigé par Christophe Gavazzi. Qui plus est, l’entreprise vient de se doter d’un deuxième food truck pour desservir des zones d’activités économiques sur le temps de midi mais aussi participer à des évènements ponctuels.

«Notre approche est de s’implanter en termes de qualité et non pas en quantité», insiste le directeur opérationnel de Paul au Luxembourg. Sur un marché de la boulangerie marqué par l’omniprésence des enseignes luxembourgeoises, Paul revendique «un savoir-faire traditionnel français» couplé à un accent local.

La société a reçu il y a deux semaines le label «Made in Luxembourg». «Nous fabriquons nos propres produits ici, nous travaillons avec La Provençale et Grosbusch», souligne Christophe Gavazzi. D’ailleurs, l’assortiment de Paul au Luxembourg a ses propres spécificités, comme spécialités luxembourgeoises mais aussi des produits uniques dans le pays, à l’image des croissants au chocolat.

Du sucré au salé

Au total, Paul emploie 120 salariés au Luxembourg, dont sept boulangers et dix pâtissiers-traiteurs. Car au fil du temps, l’appétit de l’enseigne pour les produits salés s’accentue. «Il y a une forte demande pour le traiteur», pointe Christophe Gavazzi. «On le faisait de manière ponctuelle mais maintenant, on va le faire de manière plus régulière».

L’enseigne s’est lancée récemment dans la vente en ligne avec un service de retrait des commandes en magasin mais aussi, pour les plus gros volumes, d’une livraison des marchandises commandées. D’ici quelques jours, elle lancera son service traiteur en ligne.

Autre segment d’activité: la livraison aux professionnels de la restauration. Paul Luxembourg fournit désormais des restaurants en pain frais. Et qu’il s’agisse des produits de la boulangerie ou de la pâtisserie, tous proviennent du fournil du groupe situé à Foetz. C’est à partir de là qu’est orchestré l’approvisionnement des huit points de vente du groupe.

Christophe Gavazzi affirme avoir encore différents projets d’implantation dans les tuyaux, mais le dirigeant se montre patient pour dénicher des emplacements dotés d’un fort passage et où le besoin en pâtisserie et en restauration se fait sentir. «Ma volonté est de développer l’enseigne de manière raisonnée», insiste-t-il.

boulangerie-paul.lu