LUXEMBOURG
GABY WAGNER

L’Analyse du Lundi

Alors que le taux de chômage commence lentement à se tasser au Luxembourg, il n’en reste pas moins que plus de quatre demandeurs d’emploi sur dix ont un niveau de formation inférieur, selon les chiffres de l’ADEM. Depuis 2012, la réforme de l’organisation intègre notamment un accroissement de l’offre en formation proposée aux demandeurs d’emploi. Sa directrice adjointe nous explique les priorités de l’organisation en matière de formation.

«L’offre de formations que nous proposons est très large puisqu’elle va du coaching à l’orientation en passant par des formations sur mesures ou encore de reconversion. Certaines peuvent d’ailleurs durer plusieurs mois. Sans oublier que le demandeur d’emploi qui le souhaite peut faire une demande d’aide à la formation professionnelle si la formation qu’il désire poursuivre correspond à son projet professionnel. Une partie des frais occasionnés par la formation lui sont alors remboursés.

L’ADEM a aussi conclu des partenariats avec les chambres professionnelles afin que les demandeurs d’emploi puissent bénéficier d’un large panel de formations. Nous offrons également la possibilité à des entreprises d’organiser spécialement pour elles des formations sur mesure. Notons par exemple que les formations organisées pour le secteur de l’industrie ont permis à 86% des candidats les ayant réussies de trouver un emploi en 2014. Aussi, notre service employeurs organise régulièrement des ateliers de recrutement pour des employeurs qui recrutent pour plusieurs postes similaires. Afin d’augmenter l’employabilité générale des demandeurs d’emploi, l’ADEM organise également des formations de reconversion tandis que des formations spécifiques sont aussi proposées avec des associations sans but lucratif (Naxi, Zarabina, Initiativ Rëm Schaffen) qui ont pour objectif la (ré)intégration des personnes sur le marché de l’emploi.

Enfin, des formations cofinancées par le Fonds Social Européen sont régulièrement organisées par l’ADEM en collaboration avec des instituts de formation: Fit4 Financial markets et Fit4 Relancer ma carrière avec l’Institut de Formation Bancaire Luxembourg (IFBL), FIT4 Entrepreneurship avec la LSC ou encore Fit4 Greenjobs avec l’Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB). En novembre 2015, FIT4 Coding, une formation axée sur les nouvelles technologies, sera lancée. Les candidats pourront acquérir les compétences nécessaires pour le poste de développeur Web et mobile.

Aussi, le programme «Entreprises, partenaires pour l’emploi» a pour objectif principal de développer une stratégie concertée entre l’ADEM et l’UEL afin de faciliter l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi sur le marché du travail au Luxembourg. Le programme prévoit une augmentation du nombre total de recrutements par des entreprises via l’ADEM de quelques 5.000 demandeurs d’emploi additionnels sur trois ans.

Même si l’ADEM ne peut pas toujours garantir un emploi, l’offre de formation qu’elle garantit augmente les chances d’employabilité du demandeur d’emploi et lui permet de rester actif. La formation est un moyen de se rapprocher du marché de l’emploi ».