LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

La première banque islamique de la zone euro pourrait s’installer au Luxembourg

Il règne comme un parfum d’orient sur la place financière luxembourgeoise. D’un côté, la présence des banques chinoises se renforce et de l’autre, on apprend l’arrivée prochaine d’une banque islamique. C’est l’agence Reuters qui a diffusé l’information hier, rapidement complétée par des sources proches du milieu de la finance islamique. Eurisbank devrait s’installer dans le courant du dernier trimestre de l’année prochaine, aux dires d’Ammar Dabbour, à la tête d’une société financière «sharia compatible» établie au Luxembourg, Excellencia Investment Management. En tant qu’intermédiaire, il jouerait un rôle-clé dans l’arrivée de la banque. Mais, actuellement en déplacement à l’étranger, il n’était pas joignable hier. Même son de cloche du côté de Deloitte Luxembourg, où Marco Lichtfous veille au dossier. De toute évidence, la prudence et la retenue sont de rigueur autour de cette information.

60 millions d’euros de capital

Il serait donc question de l’établissement du premier quartier général d’une banque islamique en zone euro. Sous l’appellation Eurisbank, on retrouverait des actionnaires de la famille royale des Émirats Arabes Unis, une banque des pays du Golfe et d’autres investisseurs privés. Active sur le marché du détail mais aussi celui de la banque privée, la structure aurait un capital de l’ordre de 60 millions d’euros.

Du côté de la CSSF, la discrétion est également de mise. «Je peux vous confirmer qu’il y a eu des contacts préliminaires mais aucun dossier d’agrément», glisse Patrick Hommel, membre du secrétariat général du gardien de la place. Un témoignage qui colle avec les informations de Reuters, puisque l’agence évoque le mois de janvier prochain comme date du dépôt de la demande d’agrément. D’ici-là, les langues devraient se délier un peu plus.