LUXEMBOURG
DAVID GRIESHABER

En cette phase de confinement, des situations difficiles peuvent se présenter en matière de logement. Pour aider les concernés à trouver un toit rapidement, la Chambre immobilière, qui œuvre depuis 1971 à la mise en place d’actions, de promotions et de réglementations pour les agents immobiliers, promoteurs et syndics et le portail immobilier vivi.lu ont lancé une action spéciale. Explications avec David Grieshaber, manager de vivi.lu.

«La crise sanitaire pose des questions de logement et place beaucoup de monde dans des situations inconfortables et urgentes. Il y a ainsi des ménages qui ne peuvent pas emménager parce que leurs nouveaux domiciles ne sont pas achevés ou restent occupés. Des professionnels de la santé doivent se loger au plus près de leur lieu de travail pour une durée plus ou moins longue. D’autres encore sont bloqués au Grand-Duché parce qu’ils ne peuvent pas retourner dans leur pays pour l’instant.

vivi.lu et la Chambre immobilière ont souhaité répondre aussi rapidement que possible à ces situations d’urgence en puisant dans la force de leur réseau d’agences immobilières.

Sur le portail vivi.lu, nous avons ainsi mis en place une rubrique spéciale “Logements d’urgence”, où les intéressés trouveront des offres de logements meublés disponibles immédiatement. La rubrique

est alimentée par des membres qui sont

en contact quotidien avec un grand nombre de clients-propriétaires et en constante recherche. Il s’agit pour elles de trouver rapidement parmi leurs contacts qui serait prêt à louer des meublés pour des courtes durées – à la nuit, une semaine ou deux, trois mois, soit jusqu’à la fin de la période de confinement dont nous attendons tous l’annonce.

Un terrain d’entente a été établi pour permettre des emménagements rapides. Là, le professionnalisme des agences immobilières comme intermédiaires est essentiel pour ficeler des accords spéciaux.

Ainsi, cette rubrique spéciale présente sur www.vivi.lu, créée la semaine dernière et comptant actuellement une vingtaine d’objets, est appelée à s’enrichir dans les prochains jours et semaines. Nous serions heureux de pouvoir présenter rapidement une quarantaine ou une cinquantaine d’objets et d’apporter notre pierre à cet édifice solidaire! Il s’agit de gérer au mieux la situation actuelle qui pèse sur chacun d’entre nous. Bien entendu, les propriétaires intéressés peuvent se mettre en relation directement avec leur agence immobilière de confiance, respectivement avec vivi.lu s’ils souhaitent publier leur bien dans la rubrique appropriée.»

Lëtzebuerger Journal