LUXEMBOURG
LJ

Trois véhicules de ce type volés depuis janvier au Luxembourg

C’est une technologie qui équipe de plus en plus de véhicules: le «keyless-go» permet aux automobilistes de verrouiller et de déverrouiller leur véhicule sans utiliser de clé. Pour la Police grand-ducale, les véhicules dotés de cette fonctionnalité «sont très faciles à voler». «Depuis le début de l’année 2019, trois véhicules de la marque Range Rover équipés d’un tel système ont été volés et trois autres tentatives de vol de telles voitures ont été enregistrées», préviennent les autorités dans un communiqué diffusé vendredi.

En fait, le «keyless-go» peut facilement être détourné à l’avantage de personne mal intentionnées qui procèdent en duo: un premier malfrat se place à proximité de la «clé» avec un récepteur qui capte et transmet le signal au complice. Ce dernier est pour sa part équipé d’un émetteur et se positionne près de la porte du véhicule. «Cette configuration permet d’étendre jusqu’à plus de 100 mètres le signal radio d’ouverture et de démarrage de la voiture», écrit la Police grand-ducale.

Résultat, les voleurs n’ont plus qu’à attendre que le propriétaire s’éloigne de son véhicule. Ils le démarrent sans souci et peuvent rouler jusqu’à ce que le réservoir soit vide ou que le contact soit coupé.

Airbags et GPS attirent les malfrats

La Police constate aussi une autre tendance: «Au cours des deux dernières semaines, quatorze vols de voitures haut de gamme ont été signalés à la Police, lors desquels des coussins gonflables de sécurité ainsi que des systèmes de navigation intégrés ont été démontés». Ces pièces peuvent en effet se revendre.

Les autorités préviennent aussi que les vols ne portent pas seulement sur les voitures chères. «Moins bien protégés et faciles à écouler à l’étranger, les véhicules de milieu de gamme sont aussi une cible de choix». Raison de plus pour rester sur ses gardes et relayer toute observation ou personne suspecte au numéro 113.