LUXEMBOURG
LJ

Le rejet de l’appel autrichien contre la vignette en Allemagne ravive le débat

OUI à la vignette! NON à la taxe au km! Pour DimitriFourny1 la vignette auto va enfin pouvoir être instaurée en Wallonie. L’UE valide! Objectif: neutre pour les Wallons via la suppression de la taxe de mise en circulation! Seuls les conducteurs étrangers la paieraient!». C’est un tweet jubilatoire que le groupe cdH avait lancé jeudi dernier en apprenant que l’appel de l’Autriche contre la décision des Allemands d’instaurer d’ici octobre 2020 une vignette pour les véhicules légers avait été rejetée par la Cour de Justice de l’Union europénne La Cour avait estimé que les autorités allemandes «ont entièrement le droit de considérer que le coût du réseau autoroutier, supporté jusqu’à présent principalement par ses contribuables, doit être partagé de manière équitable par tous les usagers, y compris les conducteurs de véhicules étrangers». Rappelons que le Grand-Duché entendait un moment se rallier à la procédure entamée par l’Autriche, mais y avait finalement renoncé.

Une proposition de résolution de la majorité dès juin 2018

La proposition de résolution de la majorité wallonne MR-cdH portant sur l’introduction d’une vignette pour les véhicules légers, neutre sur le plan fiscal pour l’automobiliste wallon, est ainsi revenue lundi en commission du Parlement wallon. Un texte afférent avait déjà été déposé en juin 2018, or la majorité wallonne attendait le jugement en question pour pouvoir poursuivre ou non les travaux. «Pour les recettes publiques wallonnes, l’impact d’une telle réforme ne peut être que positif. Pour le citoyen wallon, il serait au pire neutre et au mieux il entraînerait une diminution de sa charge fiscale. Cette réforme aurait également comme effet de mieux répartir la contribution financière notamment en instaurant une participation des autres usagers, lesquels sont actuellement exonérés de toute contribution pour les routes wallonnes», lit-on dans la proposition de résolution débattue hier en Commission du budget, de l’énergie et du climat au Parlement de Namur, «en outre, les auteurs de la présente proposition de résolution proposent de créer un fonds budgétaire qui récolterait l’ensemble des revenus générés par la vignette sur les véhicules immatriculés hors Belgique et qui serait destiné, exclusivement, à la réfection des voiries». Les auteurs ne manquent pas de rappeler qu’un prélèvement kilométrique pour les véhicules lourds est d’application depuis avril 2016 afin de faire contribuer l’ensemble de ces véhicules, belges ou étrangers, à l’entretien des routes wallonnes. Aura-t-on donc bientôt un système en Wallonie comme celui prévu en Allemagne, avec une vignette courte et longue durée? Ce ne sera pas pour demain, car une telle mesure devra faire l’objet de concertation entre les entités fédérale et fédérées. Or, en Flandre, on est plus en faveur d’une taxe kilométrique.