METZANGE
LJ

P + R de Metzange: un cofinancement franco-luxembourgeois

En devançant l’accord franco-luxembourgeois de coopération, l’Agglomération des Communes Portes de France-Thionville ambitionne grâce à ce premier parking-relais transfrontalier de trouver des solutions pérennes à la problématique de mobilité sur le territoire, lit-on dans un communiqué de presse diffusé hier.

Ce «Park and Ride» destiné aux frontaliers aurait pour objectif principal de faciliter l’utilisation par les usagers des cars transfrontaliers vers le Luxembourg et de limiter ainsi le volume du trafic routier.

Deux terrasses séparées

Le parking sera réalisé sur deux terrasses séparées par des talus pour tenir compte du relief du site. A noter qu’un petit bâtiment sera aménagé à l’entrée du site en vue d’accueillir des locaux d’exploitation ainsi que d’éventuels services (dépôt de pain, retrait des colis…). Une liaison sera réalisée avec la piste cyclable existante le long de la RD14B avec la mise en place de stationnements pour les vélos. Le futur équipement sera doté de de 750 places en bordure d’A31 avec accès direct aux huit arrêts pour les cars transfrontaliers et aux bus urbains, avec une voie de desserte depuis la rue des Terres rouges.

Il est souligné que ce projet s’inscrit dans une démarche de codéveloppement avec le Grand-Duché. Rappelons qu’en mars 2018, le Luxembourg s’était engagé à investir 120 millions d’euros dans la mobilité durable sur dix ans.

Le Luxembourg participe avec2,5 millions d’euros

Le P+R de Metzange bénéficie d’un financement luxembourgeois à hauteur de 2,5 millions d’euros, soit près de 50% du montant total. Lancés en octobre 2019, les travaux s’achèveront à l’automne 2020, pour une mise en service avant la fin de l’année. En prévision également, la contruction d’un parking Silo en lieu et place de l’ancienne halle Sernam, située à côté de la gare SNCF de Thionville. LJ