LUXEMBOURG
LJ

Le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes a affiné l’instrument

Pour faire progresser l‘égalité entre femmes et hommes au travail, les Actions Positives constituent depuis 20 ans un instrument important.  D‘abord désignées «promotion féminine», ces actions ont été restructurées il y a une douzaine d’années pour mieux permettre aux entreprises de développer et de faire certifier leurs bonnes pratiques en matière d’égalité. A présent, les Actions Positives prennent un nouveau tournant pour répondre aux évolutions sur le marché de l’emploi pour les femmes et les hommes: voici que le programme révisé intègre notamment la dimension du télétravail, les évolutions de carrière pour les femmes et les hommes suite à un congé parental et des outils pour vérifier l’égalité dans les rémunérations et les formations.

«Les femmes et les hommes doivent avoir la possibilité de s’épanouir et de se développer professionnellement de manière équitable. Avec le programme Actions Positives nous stimulons une prise de conscience et accompagnons l’entreprise à mettre en place des mesures pour l’égalité. Nous certifions les bonnes pratiques pour établir une véritable culture de l’égalité», est citée la ministre de l’Égalité Taina Bofferding dans un communiqué de presse entre les femmes et les hommes, est citée la ministre de l’Egalité Taina Bofferding.

Le ministère aux côtés des entreprises

Dans le cadre de ce programme, la direction et la délégation d’une entreprise seraient amenées à travailler ensemble pour établir un plan d’action en ce sens reposant sur trois piliers: l’égalité de traitement (salaire, recrutement, formation), l’égalité dans la prise de décision et l’égalité dans la conciliation entre vie professionnelle et vie privée. A savoir que le ministère finance l’analyse de la situation de départ. Ce screening sera alors la base pour l’établissement du plan d’action au sein d’un groupe de travail.  Nouvel élément de la refonte, le plan d’action se compose de sept actions pour assurer que les femmes et les hommes bénéficient d’un salaire égal à travail de valeur égal, puissent participer à la prise de décision et bénéficier d’un équilibre entre vie professionnel et vie privée. La mise en œuvre du plan d’action dure douze mois. Ensuite, le label Actions Positives valide les actions réalisées. Ce label valorise l’engagement d’une entreprise lauréate et lui permet ainsi de renforcer la confiance auprès de partenaires externes et des équipes internes.

A noter que le déroulement du programme, de nombreux témoignages et des exemples de bonnes pratiques sont également disponibles sur un nouveau site thématique du ministère: actionspositives.lu.