LUXEMBOURG
AUDREY SOMNARD

East-West United Bank (EWUB) fête ce dimanche son 45e anniversaire - Son CEO Sergey Pchelintsev revient sur les défis passés et à venir de la banque

La banque russe EWUB cible principalement une clientèle de riches Russes, personnes privées ou entreprises, mais aussi des résidents luxembourgeois et allemands. Petite remontée dans le temps. En 1974, EWUB pose ses valises au Grand-Duché. La place financière n’existe pas encore, l’Union soviétique d’alors cherche plutôt un endroit stratégique pour signer des contrats et développer des projets industriels, estime son dirigeant Sergey Pchelintsev: «Cette année-là une grosse réserve de gaz a été découverte en Sibérie, il était alors question d’un pipeline vers l’Europe de l’ouest. Et il faut se rappeler que le Luxembourg était la capitale de l’acier, c’est cela qui a été le vecteur principal de cette installation au Grand-Duché. L’idée était de faciliter la signature de gros contrats».

Entre-temps, l’Union soviétique s’est effondrée, l’économie s’est transformée mais EWUB a gardé le cap en développant sa clientèle et ses activités: Banque Privée, Services bancaires aux entreprises, Transactional Banking, Marchés mondiaux et Financement du commerce. EWUB garde un ratio égal de clients entre privés et sociétés, tandis qu’au niveau du volume, les sociétés tiennent le haut du pavé. Aujourd’hui, la banque représente 156 millions d’euros en capitaux propres.

Le défi de la digitalisation

Comme les autres secteurs, la banque doit faire face au défi de la digitalisation. En place depuis six ans, Sergey Pchelintsev incarne la nouvelle stratégie de la banque lancée il y a quatre ans. «Nous voulons avoir une approche plus centrée sur le client avec des produits qui leur conviennent et des opérations simples qui peuvent être réalisées rapidement sur une plateforme digitale», explique le CEO qui reconnaît que la banque privée, un secteur «conservateur» avait pris du retard en la matière. Derrière ce virage digital, le CEO tient à souligner l’aide précieuse de son président du conseil d’administration qui n’est autre que l’ancien ministre luxembourgeois de l’Economie, Jeannot Krecké: «Il a fait partie intégrante de cette nouvelle stratégie et de son développement, c’est lui qui a amorcé ces changements à son arrivée il y a quatre ans».

Si les clients haut de gamme d’EWUB continuent de privilégier le contact humain pour le volet conseil, ils plébiscitent le volet digital pour faciliter leurs transactions. En 2017, une plateforme a été lancée, ce qui a permis de collecter les dépôts et d’attirer des clients du Luxembourg et d’Allemagne: «Nos clients veulent combiner notre savoir-faire et bénéficier des conseils d’une “vraie” personne pour toutes les demandes un peu complexes, mais ils veulent aussi accélérer les transactions», observe Sergey Pchelintsev.

Russe d’origine et de par ses actionnaires (Sistema, un important groupe financier public russe), le dirigeant insiste sur l’implantation luxembourgeoise de la banque, ce qui rassure les clients: «Le Luxembourg a une juridiction très efficace et très réputée. Cela attire les clients qui viennent aussi bien pour l’aspect bancaire mais également pour y résider, nous le voyons de plus en plus. Les clients vont là où ils se sentent bien pour faire des affaires».

Pour preuve, EWUB a engagé une vingtaine de personnes au cours de l’année dernière et continue de recruter, notamment des profils IT, même si la compétition est rude dans un marché tendu. La banque emploie au total plus de 80 personnes pour une vingtaine de nationalités différentes. Un melting-pot typique au Luxembourg.

Outre l’aspect digital, EWUB a pour ambition de se concentrer sur l’expérience client, mais également d’être plus équilibré entre le volume de clients entreprise et privée. Pour élargir sa base de clients, la banque a également lancé «East-West Direct» à destination des résidents luxembourgeois et allemands comme banque de détail, donc ouverte à tous les portefeuilles, mais uniquement pour des dépôts. En ces temps de disette en termes de rendement de l’épargne, la banque assure proposer un taux plus intéressant que chez les autres banques de détail présentes sur la place.

www.ewub.lu