LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le premier Burger King géré par Burger Brands ouvre mercredi près de la gare

Les amateurs de Whopper sont aux aguets: le premier Burger King de la capitale ouvre mercredi à l’avenue de la Gare pour un investissement total de 967.000 euros. Aux commandes, on retrouve Burger Brands Luxembourg, cette société née après le rachat par QSR Belgium en septembre 2016 des restaurants Quick de Belgique et du Luxembourg au Groupe Bertrand.

Forte d’une centaine de restaurants dans les deux pays, la société a aussi racheté la Master Franchise de Burger King qu’elle compte développer en parallèle des restaurants Quick. L’ouverture de mercredi est une première pour la société qui a transformé un Quick en Burger King. «Nous voulons développer les deux enseignes l’une à côté de l’autre sur le long terme», a expliqué mardi à la presse le CEO de Burger Brands Luxembourg, Kevin Derycke.

30 à 40 ouvertures dans les cinq ans

Burger Brands ne manque pas d’ambition et veut ouvrir 30 à 40 restaurants supplémentaires dans les cinq prochaines années. En Belgique, la première ouverture est prévue l’été prochain mais Kevin Derycke ne donne pas plus de détails. Il faut dire que chez nos voisins, l’arrivée de Burger King sera une grande première car l’enseigne américaine n’y est pas présente. Au Luxembourg en revanche, trois points de vente existent depuis 2011 et sont exploités par Michael Berger. Burger Brands est d’ailleurs en contact avec le groupe allemand et pour cause, vu qu’il possède la Master Franchise, le groupe allemand devra passer par lui pour ouvrir de nouveaux restaurants au Grand-Duché. De là à intégrer Burger Brands? «Ce n’est pas son intention», répond Kevin Derycke.

Chères transformations

Le Luxembourg compte à ce jour huit Quick, tous exploités directement. Voilà qui facilite les transformations d’enseigne par rapport aux nombreux restaurants en franchise du côté belge. Pour la petite histoire, la transformation d’un restaurant Quick coûte entre 450.000 et 500.000 euros selon Kevin Derycke. Pour un Burger King, il faut compter entre 700.000 euros et plus d’un million d’euros, «selon l’emplacement et la superficie». Pour le point de vente de l’avenue de la Gare, le rebranding passe aussi par une embauche massive: de 24 salariés, le fast-food passe à près de 80 postes, majoritairement dotés de contrats à 20h/semaine. «Cette année, je veux engager entre 450 et 500 salariés pour le BeLux et plus de 700 en 2018».

En fait, la gamme de burgers proposés est un peu plus vaste que dans un Quick, la carte compte une vingtaine de produits différents. «On va commencer avec une gamme réduite par rapport à ce que propose monsieur Berger. On a quelques burgers en moins mais une nouveauté toutes les six à huit semaines». Et avis aux amateurs de sensations gustatives fortes, le fast-food est équipé de deux machines à sodas «freestyle»: les clients peuvent déguster des sodas aux arômes et déclinaisons variées, permettant plus de 100 combinaisons possibles.

Avec cette ouverture, Burger Brands veut donc prendre la température du marché avant de déployer pleinement sa machine commerciale sur la Belgique et le Luxembourg. Le marché de la restauration rapide est en effet en pleine expansion et pas question pour la société de rater les opportunités.