LOS ANGELES
CATHERINE KURZAWA

Xavier Bettel a terminé vendredi sa visite officielle en Californie

Pour sa dernière journée, la mission officielle de Xavier Bettel en Californie a littéralement pris de la hauteur avec la visite des sociétés SpaceX et Boeing. Aucune annonce n’a découlé de ces entrevues mais plutôt une conclusion: les relations entre le Luxembourg et les entreprises privées doivent s’entretenir. «Un acquis n’est pas définitif, il faut le garder chez nous», a insisté le Premier ministre.

Chez SpaceX, la délégation s’est entretenue avec la présidente et «Chief Operating Officer» de la société créée par Elon Musk, Gwynne Shotwell. «J’avais à peine quitté SpaceX qu’on recevait un e-mail où elle demandait à quelle heure elle viendrait pour son rendez-vous au Luxembourg», a déclaré Xavier Bettel.

Après un déjeuner avec des membres de la communauté luxembourgeoise vivant en Californie, la délégation a mis le cap sur Boeing. L’avionneur américain est aussi un gros fabricant de satellites, et travaille pour SES. Par ailleurs, il a décroché le contrat lié à O3b mPOWER pour la construction de sept satellites destinés à former le réseau satellitaire le plus puissant jamais créé à ce jour.

Mais Xavier Bettel n’a pas perdu le nord, en invitant les responsables du géant américain à établir une collaboration avec le Grand-Duché, d’autant que le projet SpaceResources.lu pourrait être une occasion de construire un nouveau pont.

«On veut être capable d’écouter les besoins de nos clients et d’y répondre avec les bonnes technologies», a pour sa part commenté Mark Spiwak, le président de Boeing Satellite Systems International.

Google: un rendez-vous dans le pipeline

«Je suis là pour ouvrir des portes», a insisté le chef du gouvernement pour qui le bilan de cette mission sera à tirer dans le futur. «Aujourd’hui, le pire ennemi de l’économie c’est l’incertitude», a-t-il souligné au terme de sa mission.

Celle-ci l’a aussi mené chez Google où il a rencontré le CEO Sundar Picha. A ce propos, le Premier ministre prévoit de «revoir Google dans quelques semaines ou quelques mois». Amazon, Google, Cisco, Pantera Capital, SpaceX et Boeing: les contacts sont ravivés, reste maintenant à voir comment ils évolueront.