LUXEMBOURG
LJ

La «Spuerkeess» annonce une modernisation de son offre, aussi bien physique que numérique

La Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, Luxembourg (BCEE) a annoncé mercredi la fermeture de onze agences appelées à fusionner avec les sites les plus proches. De 65 implantations, le parc de la Spuerkeess va passer à 54 au terme de cette modernisation. «Nous restons de loin le réseau d’agences le plus dense sur le territoire», a assuré au «Journal» sa directrice générale, Françoise Thoma. «On continue d’explorer les possibilités d’ouvertures de nouveaux sites», a-t-elle ajouté.

En pratique, les agences de la Belle Etoile, Bridel, Colmar-Berg, Esch-Lallange, Hosingen, Larochette, Pommerloch, Réiserbann, Wasserbillig, Rumelange et Rodange vont fermer le 27 mars prochain et les clients seront prévenus individuellement de leur nouvelle agence de référence. «Pour la plupart des agences, la distance avec la prochaine agence est inférieure à 5 km», a souligné la direction. Dans le même temps, une nouvelle implantation a vu le jour à la Cloche d’Or, bientôt rejointe par le site d’Opkorn qui devrait réunir les agences de Differdange et de Niederkorn d’ici 2022. Des travaux de rénovation sont également annoncés pour cinq agences, après avoir rafraîchi seize autres implantations.

Les effectifs de la BCEE devraient se maintenir à 1.860 salariés selon Françoise Thoma qui précise que le personnel concerné par les fermetures sera réaffecté tantôt aux agences existantes tantôt à Spuerkeess Direct, une nouvelle agence accessible en ligne ou par téléphone à des horaires étendus de 7.00 à 19.00 en semaine. Du côté des agences physiques, la fin du mois de mars verra arriver une généralisation de l’ouverture en continu de 9.00 à 17.00 avec la possibilité de rendez-vous à partir de 7.00 et jusqu’à 19.00. Le groupe dit vouloir mettre l’accent sur les activités de conseil en agence qui complètent ainsi les outils digitaux existants. A ce propos, des nouveaux projets «sont en développement» annnonce l’institution qui affirme ainsi «préparer l’avenir».