LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le groupe belge détient une participation dans le luxembourgeois Mabilux

Le promoteur immobilier belge Besix Group est désormais actionnaire du constructeur luxembourgeois Mabilux, a-t-il annoncé jeudi. L’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, a été réalisée via la filiale luxembourgeoise de Besix, Lux TP.

Celle-ci emploie 300 salariés et a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros, renseigne son site web. Lux TP est actif aussi bien sur des chantiers d’infrastructure comme le funiculaire de la gare du Pfaffenthal-Kirchberg ou encore la rénovation du Pont Adolphe que sur des travaux de bâtiments tels que la Philharmonie et le nouveau siège d’ING Luxembourg, face à la gare.

Quant à Mabilux, cette société familiale fondée il y a 30 ans par Philippe Massard est spécialisée dans la fabrication et le montage de bâtiments industriels à structures métalliques. Du bardage à la serrurerie en passant par les parkings aériens, l’entreprise se présente comme le leader dans l’habillage métallique du bâtiment.

Mabilux compte 70 salariés et réalise
un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 15 millions d’euros. La société a notamment contribué au P+R de Belval mais aussi à l’habillage de la station-service Shell sur l’aire de Berchem.

Un nouveau marché

«La collaboration entre Mabilux et Lux TP est une garantie de croissance pour les activités respectives de nos sociétés. Elle permet à Lux TP de diversifier sa gamme de services et à Mabilux de partir à la conquête du marché belge», a commenté dans un communiqué de presse Alain Dostert, «Managing Director» de Lux TP. Le CEO de Besix Group Rik Vandenberghe a également salué l’opération qui «permettra à Lux TP d’offrir à ses clients luxembourgeois et belges des solutions complètes et clé en main dans le domaine de la fabrication et du montage de structures métalliques, depuis la conception jusqu’à l’exécution».

A noter que l’acquisition ne concerne pas uniquement Mabilux mais aussi ses filialles Msteel et Kockelscheuer Buildings Technology. La société luxembourgeoise conserve par ailleurs son autonomie de gestion, puisque l’actuel directeur général Sam Massard conserve ses fonctions.


www.mabilux.lu - www.luxtp.lu