LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

La plateforme d’échange de Bitcoin a reçu son agrément de la CSSF

La plateforme d’échange de Bitcoin originaire du Japon bitFlyer a reçu son agrément de la CSSF, selon un communiqué diffusé ce mardi. Logé à la «Luxembourg House of Financial Technology» (LHoFT), bitFlyer revendique être «la plus grande plateforme de Bitcoin au monde» et «le service d’échange de monnaie virtuelle le plus conforme au monde».

Dans les faits, bitFlyer est régulé aussi bien pour l’Union européenne, le Japon et les Etats-Unis. La structure lancée en 2014 par un ex-trader de Goldman Sachs au Pays du soleil levant a débarqué l’an dernier au Pays de l’oncle Sam, et a gonflé son volume d’activités sur fond de croissance du cours de la monnaie virtuelle.

«Nous sommes ravis que l’une des start-up les plus prospères du Japon ait choisi le Luxembourg comme point d’ancrage pour l’Union européenne», s’est félicité le ministre des Finances Pierre Gramegna.

Quant au fondateur de bitFlyer, Yuzo Kano, il a insisté sur les agréments de sa plateforme. «Ce statut règlementaire tant convoité offre à nos clients, à notre compagnie, et à l’industrie de la monnaie virtuelle dans son ensemble, des perspectives d’avenir très positives».

Pour l’instant, bitFlyer ne propose que la conversion bitcoin/euro. Mais la structure envisage d’étendre cette année son offre à d’autres crypto monnaies comme le Litecoin, l’Ethereum, l’Ethereum Classic et le Bitcoin cash, précise le communiqué de presse.