LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

La chaîne d’habillement pourrait supprimer 230 emplois dans ses deux sièges européens

C&A s’apprêterait à supprimer 230 emplois dans ses deux sièges européens, situés à Düsseldorf et à Vilvorde, près de Bruxelles. L’entreprise d’origine néerlandaise a annoncé la nouvelle mardi lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire, relaient différents médias belges. Dans le détail, 160 postes seraient sur la sellette du côté allemand et 70 du côté belge.

Concurrence accrue

«Nous simplifions notre organisation afin d’atteindre davantage d’efficacité et de réduire nos structures de coûts», justifie le distributeur sur le portail d’actualité dédié à la distribution Gondola. C&A a débuté ses activités en 1860 aux Pays-Bas en se positionnant sur l’habillement à bas coûts. Un créneau depuis lors prisé par d’autres enseignes telles que H&M, Zara et Primark dont le développement en Europe continentale va croissant. A noter que la décision sera discutée avec les partenaires sociaux dans les semaines à venir et ne concerne pas les magasins du groupe. On en recense 2.058 dans le monde dont dix au Luxembourg.

Ils sont situés dans le centre-ville, à l’avenue de la Gare, à Esch, à Foetz, à Sandweiler, à Bertrange, à Junglinster, à Mersch, à Pommerloch et à Schmiede.