CANNES
THIBAUT DEMEYER

Xavier Bettel à propos du Festival de Cannes

Lors de la journée du cinéma luxembourgeois, le Premier ministre Xavier Bettel nous a fait part de son regard vis-à-vis du Festival de Cannes, un festival trop souvent jugé, à tort, de festival glamour.

«Mon regard est tout autre depuis que je suis Premier ministre parce que pour moi, Cannes avant c’était le tapis rouge, les limousines, les stars, les paillettes, les lunettes noires, le smoking, les robes longues. Mais en fait, j’ai découvert que Cannes c’est tout autre chose. C’est vraiment le monde du cinéma où le glamour ne représente que 5% et 95% ce sont des rencontres entre professionnels, un échange, un lieu de diffusion où l’on essaie de pouvoir, à travers les pays, trouver des collaborations mais aussi où les uns trouvent peut être des producteurs ou le diffuseur nécessaire pour distribuer son film ou alors produire un film. C’est donc LE marché du cinéma et au niveau mondial, je pense, le plus grand qui existe. Et le Luxembourg y a une bonne place.

J’y vois la présence luxembourgeoise, les sélections luxembourgeoises et même les amis du cinéma luxembourgeois qui n’arrêtent pas de se développer. C’est donc un secteur important. C’est pour cela que quand je suis arrivé il y a deux ans, ils m’ont tous détesté parce que j’avais annoncé que je voulais réformer un peu le secteur, qu’il y avait des choses qu’il fallait changer. Ils ont tous hurlé et aujourd’hui, ils m’ont tous dit merci. Il faut donc parfois avoir un peu de courage, surtout avant les élections, parce que je ne leur ai annoncé les bonnes nouvelles qu’après les élections. Et en politique, il ne faut pas toujours faire de la politique pour plaire mais aussi avoir le courage de prendre des décisions qui sont nécessaires. Ici c’est un petit dossier dans ce contexte mais important pour le secteur.»