LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Lundi débute une mission économique luxembourgeoise aux Émirats arabes unis

Les valises sont presque bouclées, la délégation de plus de 80 entreprises luxembourgeoises est parée au départ: lundi débute une mission économique aux Émirats arabes unis (EAU) conduite par Étienne Schneider et présidée par SAR le Grand-Duc héritier.

Dubaï et Abou Dhabi figurent sur la feuille de route de cette mission destinée à renforcer les relations politiques et économiques entre les deux pays et faire la promotion de la place financière dans la région du Golfe. Voilà pourquoi le ministre des Finances Pierre Gramegna est aussi du voyage.

Celui-ci coïncide avec les 40 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre le Grand-Duché et les EAU «qui sont de loin le plus important partenaire commercial du Luxembourg dans la région du Golfe», souligne un communiqué de presse du gouvernement.

Des start-up à la finance

La mission débute lundi avec la signature d’un accord de coopération entre Luxinnovation et la Dubai Future Foundation axé sur des programmes de développement pour les start-up et entreprises technologiques. A Abou Dhabi, la signature d’un accord de coopération économique entre les Émirats arabes unis et le Luxembourg est prévue de même qu’un séminaire dédié au secteur spatial. Côté place financière, le Grand-Duc héritier et Pierre Gramegna ont rendez-vous avec des responsables du secteur financier comme Obaid Bin Humaid Al Tayer, ministre d’État aux Affaires financières des EAU. Mardi, la Chambre de Commerce luxembourgeoise organise un séminaire à la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï. Dans la mégapole se tient aussi le salon ArabHealth où six entreprises luxembourgeoises sont réunies sur un stand du Grand-Duché. L’occasion pour le Grand-Duc héritier et Etienne Schneider, par ailleurs ministre de la Santé, de faire arrêt à cet évènement. Quant à Pierre Gramegna, la finance islamique et une rencontre avec le directeur du Dubai international Financial Center, Arif Amiri, figurent à son agenda.

Le dernier jour de la mission met en avant l’Exposition universelle de Dubaï qui débute à la fin de cette année avec une visite du site du pavillon luxembourgeois, la signature d’accords de coopération et des rencontres avec le président du Comité supérieur de l’Expo 2020 et le PDG d’Emirates Airline & Group. A l’heure actuelle, aucun vol direct n’existe entre Luxembourg et Dubaï mais le site web de la compagnie émiratie propose néanmoins des vols Luxair avec correspondance à Rome et Milan vers ses appareils.

Du 20 octobre au 10 avril 2021 se tiendra l’Exposition universelle à Dubaï où plus de 25 millions de visiteurs sont attendus par les 200 pays et organisations internationales en représentation. Le Luxembourg y sera présent avec un pavillon doté d’espaces d’exposition et de restauration pour un budget total de 32 millions d’euros.