LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Les principaux indicateurs sont dans le vert, en Grande Région

Le climat de sortie de crise se répand en Grande Région, à en croire le rapport de conjoncture publié hier par les offices statistiques de la Grande Région. Celui-ci fait même état de quelques records dans plusieurs composantes de la zone transfrontalière.

Sarre: L’industrie au sommet

En Sarre par exemple, l’industrie manufacturière signe au premier trimestre 2018 un résultat record dans son histoire, pointe le rapport. Le chiffre d’affaires de l’industrie manufacturière a progressé 0,6% à 7,3 milliards d’euros.

Quant aux importations, elles ont monté 1,1% à 3,65 milliards d’euros mais restent dépassées par les exportations (4,24 milliards d’euros) et cela, malgré une chute de 3,2% pour celles-ci.

Sur le front de l’emploi, il s’élève 0,5% au premier trimestre par rapport à la même période l’an dernier.

Lorraine: Le boom des exportations

Du côté de la Lorraine, c’est sur le front des exportations que la croissance est de mise, avec 4,6% pour atteindre 4,6 milliards d’euros. Cependant, l’indicateur marque un ralentissement après un bond de 12% au trimestre précédent.

Le marché de l’emploi reste, lui, mal orienté avec une contraction trimestrielle de l’emploi salarié de 0,1% et un emploi intérimaire en baisse de 5,2%. Le nombre de demandeurs d’emplois ralentit toutefois de 0,3%.

Luxembourg: Gare à lapénurie de main-d’oeuvre

Courants contraires de ce côté-ci ce la frontière où l’accélération de l’emploi salarié (+3,8% au premier trimestre) conjuguée à une baisse du chômage à 5,7% de la population active met les signaux en alerte. «Cette dynamique aggrave les problèmes liés au manque de main d’oeuvre qualifiée», pointe le rapport. Celui-ci fait aussi état d’un bond de 2% du PIB en volume au premier trimestre, soit «la meilleure performance enregistrée depuis le 2ème trimestre 2016».

Rhénanie-Palatinat: Au beau fixe

Travail, commerce extérieur et industrie manufacturière: tous les indicateurs sont au vert outre-Moselle. Les importations ont gonflé de 15,1% et les exportations de 9,1% en un an. Quant à l’industrie manufacturière, le chiffre d’affaires signé une expansion de 6,7%.

Wallonie:L’emploi bien orienté

Des offres d’emploi qui atteignent des sommets et la baisse du nombre de demandeurs d’emploi inoccupés qui s’accentue, la Wallonnie affiche de solides indicateurs conjugués à une progression des chiffres d’affaires dans les entreprises.