CONTERN
CATHERINE KURZAWA

Le Festival de la Bande Dessinée a animé le village

Les voitures ont déserté Contern tout le weekend pour laisser place aux animations et expositions du Festival de la Bande Dessinée. Pour sa 21ème édition, l’évènement n’a pas failli à sa réputation en alliant rencontres avec les auteurs et achats. Plus d’une centaine de stands étaient en effet présents, avec des BD neuves mais aussi d’occasion. Les bédéphiles ont également pu compléter leurs vitrines avec un vaste choix de figurines de collection, notamment.

Une ambiance chaleureuse

L’évènement était également propice aux rencontres. Avec les auteurs, tout d’abord, qui étaient une cinquantaine à avoir fait le déplacement pour des séances de dédicaces au Hall Sportif de Contern. Autres rencontres, celles entre amateurs du neuvième art bien sûr, qui venaient aussi de l’étranger. Il faut dire que l’évènement cultive habillement son focus sur la BD luxembourgeoise mais aussi sur les œuvres étrangères, de manière à ravir un large panel de visiteurs.

Les enfants n’étaient d’ailleurs pas en reste avec des animations spécifiques, dans les rues mais aussi dans les différents sites du festival. Du Centre Culturel au Hall Sportif, sans oublier dans les rues de Contern: la bande dessinée et son dynamisme étaient de la partie.

Depuis 1994, Contern est ainsi devenue la capitale luxembourgeoise de la Bande Dessinée. Cela est le fruit de l’initiative de Daniel Grün, le président de la Commission culturelle de la Commune de Contern qui a lancé l’évènement. Aujourd’hui, la Commission Festival BD veille au grain ou plutôt, à la bulle.www.bdcontern.lu