LUXEMBOURG
ANDRÉ ALMEIDA

Avec «Dragon Quest Builders 2», la passion de construire vous envahira

Dragon Quest Builders 2» est un jeu d’action-RPG et bac-à-sable développé et édité par Square Enix. Il s’agit ici de la suite de «Dragon Quest Builders», le premier opus de cette série dérivée de la franchise «Dragon Quest». Comme son prédécesseur, «Dragon Quest Builders 2» dispose d’un style graphique en bloc qui rappelle beaucoup le jeu Minecraft. Les joueurs ayant joué au premier opus se sentiront vite à l’aise avec le deuxième volet, car du côté jouabilité il y a eu peu de changement. Néanmoins, «Dragon Quest Builders 2» dispose de quelques nouveautés sympathiques qui rendent l’expérience encore plus amusante. La trame principale de «Dragon Quest Builders 2» a une durée de vie de 20 à 25 heures, par contre si le joueur décide de finir tous les objectifs de l’île principale, la durée du jeu s’élèvera alors à plus de 100 heures.

Le retour de Kaos et du Dieu de la destruction

À la fin du premier opus, le joueur avait réussi à vaincre Kaos et le Dieu de la destruction. Bizarrement dans «Dragon Quest Builders 2» les forces de Kaos semblent encore bel et bien en place. Le joueur prendra le contrôle d’un nouveau bâtisseur qui semble être prisonnier sur un navire contrôlé par les héritiers de Kaos. Même en étant prisonnier, le personnage principal ne perd jamais le sourire et il est toujours prêt à construire. Il décide alors d’aider les monstres pendant un temps, mais une violente tempête les séparera très vite. À son réveil, le bâtisseur se retrouve sur la plage de l’île de l’éveil.

C’est sur cette île qu’il s’aventurera avec ses deux nouveaux coéquipiers, Malroth et Lulu. Lulu étant la petite fille gâtée du groupe, elle n’aura guère d’importance aux yeux du joueur, mais Malroth lui deviendra un personnage très important et le meilleur ami du bâtisseur. La particularité de Malroth c’est qu’il lui manque la faculté de bâtir, mais pour la destruction il n’y a pas mieux que lui, donc il sera le muscle du duo. Ainsi les deux amis partiront sur d’autres îles à la rechercher de nouvelles recrues pour augmenter la population sur leur île et ainsi transformer l’île de l’éveil en vrai paradis sur terre. Bien sûr la route sera dure et pleine d’aventures et de défis pour nos deux héros.

Le mode multijoueur est la nouvelle structure du mode histoire

Le mode multijoueur est une fonction qui était déjà très demandée lors du premier opus, donc les joueurs pourront évidemment cette fois-ci inviter leurs amis à se joindre à eux pour jouer ensemble au jeu. Cette fonction rend le jeu plus amusant, car ensemble les idées et la créativité pour bâtir deviennent presque inépuisables. L’autre nouveauté notable c’est la structure du mode histoire. Dans le premier titre le joueur voyagera de monde en monde sans que ses mondes soient liés l’un à l’autre. Dans «Dragon Quest Builders 2» par contre les liens sont bien présents. L’île de l’éveil sert comme base à nos héros pour voyager d’île en île et dans ce cas-ci tous les objets et personnages récupérés interagissent sur l’île principale. Cette fois-ci la trame principale a une bonne continuité comparée à son prédécesseur.

«Dragon Quest Builders 2» est un jeu où l’imagination des joueurs est un atout indispensable. Que les joueurs veuillent bâtir des maisons, des forteresses, des ponts, des statues ou autres choses, rien ne les empêche de laisser libre cours à leur imagination et de le bâtir dans le jeu.