LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Nouvelle hausse des bénéfices pour Degroof Petercam en 2017 qui continue à scruter le marché pour grandir

Un très bon millésime» voilà comment Bruno Houdmont qualifie l’exercice 2017 de la Banque Degroof Petercam Luxembourg. Mercredi, le CEO a dévoilé un bénéfice net consolidé de 48,6 millions d’euros, en hausse de 2% sur un an et un résultat brut courant de 65,9 millions d’euros (+7%). «Les coûts ont été maintenus stables malgré des investissements importants dans différents projets», a expliqué la CFO Sylvie Huret tandis que les revenus ont augmenté de 7%, soutenus par les commissions.

Au niveau des métiers, celui de la banque privée a été soutenu par une collecte brute importante et une croissance des crédits de près de 20%. «Notre stratégie porte tout à fait ses fruits», s’est félicité Bruno Houdmont en rappelant que le groupe veut développer à partir du Luxembourg son hub européen et international sur base de la libre prestation de services.

La banque d’investissement, une locomotive

Le métier de banque dépositaire («Asset services») a signé un bond des actifs de 31% à 38 milliards d’euros en 2017. Des éléments exceptionnels ont certes pesé dans la balance, comme la reprise de 3,5 milliards d’euros d’actifs et dépôts ex-Petercam que la banque qui a fusionné avec Degroof il y a trois ans avait sous-traité. Mais la bonne tenue des marchés a aussi bénéficié au groupe, a-t-il expliqué.

A côté de la gestion d’actifs, la banque d’investissement a aussi connu un développement prononcé, sous l’effet des taux d’intérêts bas et des hauts niveaux des marchés boursiers. «Nous voulons intensifier ce métier de l’“investment banking” ici au Luxembourg», a déclaré le président du conseil d’administration, Alain Schockert. Celui-ci voit dans le climat actuel marqué par une forte activité de fusions-acquisitions l’occasion pour Degroof Petercam d’accroître sa présence. Et même pour la banque elle-même, «nous sommes à l’affut de toute possibilité de croissance externe», a-t-il fait savoir.

Quant aux perspectives, le groupe qui emploie 346 salariés au Luxembourg voit le verre résolument plein: «Il n’y a pas de menace significative à l’horizon», a assuré Alain Schockert. Degroof Petercam Luxembourg est la deuxième implantation plus importante du groupe belge présent dans huit pays européens

.

www.degroofpetercam.lu