LUXEMBOURG
LJ

La loi sur le «space mining» est en orbite - Elle a été votée à 55 voix pour et deux contre

La Chambre des Députés a adopté ce matin le projet de loi 7093 autorisant l’exploration et l’utilisation des ressources de l’espace, une première en Europe. Le texte, qui doit entrer en vigueur dès le 1er août, a été adopté par 55 voix pour et deux contre. «Le Luxembourg est le deuxième pays au monde après les Etats-Unis à se doter d’un tel cadre juridique», a expliqué devant les parlementaires le ministre de l’Economie, Etienne Schneider.

«C’est un petit pas pour le parlement luxembourgeois mais un grand pas pour le Luxembourg», a-t-il ajouté après le vote qui a dépassé la simple approbation des élus de la majorité au pouvoir mais aussi rallié certains de l’opposition. Cela «donne un signal de stabilité à l’international, que le cadre légal va perdurer dans le temps», a poursuivi le vice-Premier ministre.

«Un lot de questions»

Quelques critiques ont néanmoins été émises lors des débats qui ont précédé le vote. Pour Laurent Mosar du CSV, le potentiel de retombées pour le Luxembourg est bien là mais «le projet soulève néanmoins un lot de questions». Au niveau du budget par exemple, l’engagement financier du gouvernement se chiffre à 200 millions d’euros mais «pour développer de nouvelles technologies, il faudrait des milliards», a insisté le député du CSV.

Selon Etienne Schneider, environ 25 des 200 millions d’euros ont déjà été engagés «quasi que pour investir dans des sociétés». A ses yeux, ces engagements «ne sont pas des dépenses mais des investissements».

Le projet d’exportation et d’utilisation des ressources spatiales ne fait pas l’unanimité. «Plusieurs Etats membres de l’Union européenne ne vont pas dans ce sens-là», a confié à l’AFP un scientifique européen souhaitant garder l’anonymat. «Quand on dit qu’on peut avoir accès à tous les matériaux à l’avenir, on ouvre la boîte de Pandore vers un gaspillage des ressources et la fin du recyclage parce qu’on se dit qu’on en aura autant qu’on le souhaite», a souligné cette source.