LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le «Belgian Business Club» se veut être un facilitateur pour les entrepreneurs

La Belgique regorge d’entrepreneurs et, à l’image d’autres pays de petite taille, les relations économiques extérieures jouent un rôle capital pour la survie des affaires. La communauté des Belges du Luxembourg compte aussi bon nombre de dirigeants dont certains sont réunis au sein du «Belgian Business Club» piloté par Virginie Michielsen.

«On veut être ouvert», explique d’emblée la responsable qui entend avec cette structure fédérer les Belges et les amis de la Belgique, favoriser les contacts professionnels dans tous les types d’entreprises de toute taille, essayer de favoriser l’entraide entre les membres et les impliquer dans ses activités.

Le BCBL de l’autre côté de la frontière

De la visite de la Cour de justice de l’Union européenne à celle du data center d’EBRC en passant par une dégustation de bières artisanales, les occasions ne manquent pas pour se réunir et en apprendre davantage les uns des autres.

Le «Belgian Business Club» compte 35 membres adhérents et plus de 250 entreprises qui le suivent. Un roulement qu’apprécie Virginie Michielsen tant il permet de multiplier les liens. De l’autre côté de la frontière existe le BCBL ou «Business Club Belgium Luxembourg». Initié par l’ambassade du Luxembourg à Bruxelles, l’association entend promouvoir le Luxembourg en Belgique. Une complémentarité avec le «Belgian Business Club» qui, lui, s’adresse principalement aux entrepreneurs belges actifs au Luxembourg. Certains membres basés à Bruxelles participent d’ailleurs à des visites au Luxembourg, souligne Virginie Michielsen.

Au Luxembourg, d’autres associations d’affaires ou de loisirs belges existent comme le Vlaamse Club Luxembourg. «L’Ambassadeur nous réunit une ou deux fois par an pour parler de nos agendas, on se connait et on collabore avec eux», explique la responsable. Parfois des ponts se créent comme entre La Liégeoise Lux qui a collaboré cette année avec l’Union Royale Belge pour l’organisation de la célébration de la fête nationale belge à Bascharage. Si beaucoup de gens connaissent le compromis à la belge, l’entraide est également une valeur clé pour nos voisins.