LUXEMBOURG
KIM GREIS

Le jeune groupe Sielle sort son nouvel «extended play» demain aux «Rotondes»

Créé à l’initiative du pianiste allemand Nils Frahm, le «Piano Day» a lieu le 88ème jour - le nombre de touches d’un piano - de l’année dans le monde entier. Dans le but de créer une tribune pour des projets autour du piano, les «Rotondes» organisent la deuxième édition du festival au Luxembourg demain.

À l’occasion du «Piano Day», le jeune groupe Sielle fondé en 2014 par Vincent Le Gac (Vinch) va sortir son premier «extended play» intitulé «Etincelante douceur». D’un projet solo de Vinch à ses débuts, Sielle est devenu un trio fin 2017. Le groupe se produira lors de l’Afterparty de Martin Kohlstedt aux «Rotondes» demain. Rencontre avec Vinch de Sielle.

Qui est Sielle ?

VINCH Sielle est né de mon envie de jouer du piano, seul, et ainsi de s’affranchir de contraintes liées au fonctionnement en groupe. J’ai décidé d’ajouter des lectures de textes, du slam ou parfois du chant sous forme d’interventions parcimonieuses, parfois théâtrales en live. Aujourd’hui, Sielle c’est moi au piano, et Franck Cremel et Elise Mazzarini au chant. Rien ne nous interdit d’ajouter d’autres personnages au gré des projets et des envies futures.

On t’associe plutôt avec le groupe «HeartBeat Parade», qui fait de la musique plus forte. Comment cette transition musicale a eu lieu?

VINCH Effectivement, je joue de la guitare, du piano et un peu de synthé dans HBP. Mon premier instrument fut l’orgue d’église, puis le piano, que j’ai toujours aimé. Un soir, tard, je suis rentré d’une édition du festival «Out Of The Crowd» et je suis tombé sur l’émission «des mots à minuit», où un pianiste jouait une musique minimaliste mais avec beaucoup d’émotion. Cela m’a donné envie de recommencer à jouer plus de piano. D’ailleurs, il y en a aussi désormais dans HBP, on répète beaucoup en ce moment pour finir nos prochains disques!

Tu étais déjà impliqué dans le «Piano Day» l’année dernière. Comment c’était?

VINCH Exceptionnel. Une super expérience. Il s’agissait d’une sorte de «commande» de Marc Hauser (le programmateur) qui voulait faire cohabiter les univers de HBP et de Françoise Tonteling. On a donc travaillé ensemble un programme particulier pour ce seul concert. Et on a pris énormément de plaisir à la jouer. Je crois également que le public s’en souvient comme un moment positif. Une belle réussite, et surtout, une belle initiative des artistes mais aussi de l’équipe des «Rotondes».

Qu’est-ce que tu attends du «Piano Day» 2018?

VINCH De prendre du plaisir à jouer sur de beaux pianos et de faire découvrir Sielle à un maximum de gens.
Nous jouerons trois fois pour le «Piano Day»: le 30 mars aux «Rotondes», le 3 avril à l’«Adagio» de Thionville et le 4 avril aux «Trois Baudets» à Paris. On espère qu’il y aura du monde et que les gens prendront du plaisir à venir nous voir et nous écouter.

À quel public s’adressent ces représentations?

VINCH Bien sûr aux personnes qui aiment le piano. Mais aussi le chant. Elise a une voix «Soul», qui peut faire penser à «Cinematic Orchestra» ou Amy Winehouse. Egalement les personnes qui aiment la poésie ou le slam peuvent y trouver leur compte avec Franck qui nous emmène parfois jusqu’au «screamo».

Quelles sont les plans de Sielle après le «Piano Day»?

VINCH Le «Piano Day» est l’occasion pour Sielle de sortir notre EP et de montrer notre projet au grand jour, de roder le live et de de se faire connaître. Pour le Luxembourg, nous discutons pour certaines dates à la rentrée, en novembre et en décembre. On va enregistrer un album très rapidement, car nous avons dix nouveaux morceaux de prêts. Et, bien sûr, on va devoir s’attacher à réaliser un ou plusieurs clips vidéo.

Sur quels projets es-tu en train de travailler à côté de Sielle?

VINCH «HeartBeat Parade»! C’est mon projet principal, et nous sommes en train de composer de nombreuses nouvelles chansons. Je suis très enthousiaste quant à nos prochaines sorties, nous avons composé déjà deux tiers de ce que nous voulions. On ne devrait pas tarder à entrer en studio, cette année!

Ce vendredi: «Piano Days Martin Kohlstedt»,20.30, «Afterparty with Sielle at the Klub»

(Rotonde 2)