SAN FRANCISCO
CATHERINE KURZAWA

Cisco et l’Université du Luxembourg vont signer un protocole d’entente

DDes téléphones IP au matériel de vidéoconférence en passant par les routeurs, Cisco est présent dans beaucoup de bureaux autour du monde. Mais le géant californien a d’autres cordes à son arc, comme l’enseignement qui figure au coeur de sa politique de responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Dans la foulée de sa visite au siège du groupe, le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé jeudi la signature d’un protocole d’entente entre la société californienne et l’Université du Luxembourg. Son but? Renforcer les liens en matière de sécurité, d’apprentissage et de «smart cities» avec des innovations en matière d’Internet des objets (IoT).

«La signature est prévue dans les semaines à venir», a précisé le directeur de Cisco Luxembourg, Romain Siebenaler. Celle-ci devrait avoir lieu à Luxembourg, selon le Premier ministre.

Plus vrai que nature

Réunie dans un petit auditoire du quartier général de la société basée à San José, la délégation luxembourgeoise a fait la connaissance jeudi du Dr. Lance Ford, qui était dans son bureau situé à 2.800 km de là, en Oklahoma. A l’aide d’un système sophistiqué de viodéoconférence qui mêle caméras, écrans et stylets interactifs, l’intéressé a présenté les logiciels développés par Cisco pour faire de l’enseignement virtuel une réalité.

«Je pense que le Luxembourg est une opportunité, ne fut-ce que par l‘échelle car il serait plus facile d’y mettre des innovations en places», a commenté le directeur de la stratégie et de la planification de Cisco, Christopher Reberger. Quoi qu’il en soit, cette avancée témoigne d’un renforcement des liens entre le Grand-Duché et l’entreprise américaine. Celle-ci est en passe de faire monter à 17 le nombre de protocoles d’entente avec des pays, et nourrit visiblement un intérêt particulier pour le Luxembourg.