LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Fondation Weicker: Klin a décroché le premier Prix du progrès économique durable

L’entreprise de nettoyage à sec écologique Klin a remporté mardi le premier Prix du progrès économique durable, par lequel la Fondation Alphonse Weicker récompense la contribution entrepreneuriale au développement durable moyennant une stratégie RSE. «C’est une belle surprise», a confié au «Journal» son dirigeant et fondateur, Antoine Hron. Celui-ci était d’autant plus touché que la proclamation a eu lieu chez son premier employeur au Luxembourg, BGL BNP Paribas.

Après ce passage dans le monde bancaire de 2008 à 2011, ce Français a travaillé un peu moins de sept ans chez Luxinnovation où il a guidé des start-up, jusqu’à mordre à l’hameçon. En 2017, il a créé Klin qui emploie aujourd’hui douze salariés, avant un passage à quinze d’ici à la fin du mois.

10.000 euros pour Klin

Basée à Foetz, cette entreprise se distingue par l’absence de points de vente physique. En fait, les clients utilisent l’application mobile de Klin via laquelle ils réservent le passage d’un coursier de la PME qui collecte le linge - au bureau ou à la maison - et le conduit directement à la centrale de 600 m² où il est lavé et repassé. Le retour peut se faire endéans 48 heures. Outre les tailleurs et les costumes, Klin se tourne aussi progressivement vers le traitement de textiles semi-industriels comme des bleus de travail ou des nappages. Avec les 10.000 euros offerts par la Fondation Alphonse Weicker, le lauréat compte en faire profiter son personnel mais aussi sa trésorerie «pour clôturer les fins de mois», dit Antoine Hron.

2.500 euros pour le CIPA«Op der Waassertrap»

Parmi les neuf candidats en lice, le CIPA résidence «Op der Waassertrap» de Belvaux a remporté le deuxième prix de 2.500 euros offert par BGL BNP Paribas. «On soigne avec une autre philosophie que celle enseignée dans les écoles», pointe son directeur Alain Willet. «Ce sont les résidents qui nous dictent leurs souhaits. Notre CIPA n’est pas un terminus: on fait des projets de vie avec nos pensionnaires», souligne-t-il.

Le centre se distingue aussi par la présence d’un chien d’accompagnement social, l’intégration des familles comme partenaires de prise en charge, la réduction du nombre d’hospitalisations grâce à des protocoles spécifiques mais aussi un groupe palliatif.

La maison de soins est aussi la seule du pays à être certifiée ISO9001 et elle devrait recevoir en 2021 son label Humanitude, après avoir décroché l’an dernier le prix philosophie de l’Humanitude à Paris dans la catégorie «Lieu de vie, lieu d’envie».

«Cela faisait sourire qu’une entreprise venue de l’étranger remporte ce trophée», pointe le directeur. Celui-ci compte partager le chèque reçu mardi avec son personnel qui veille aux 120 pensionnaires du CIPA.

Avec ce Prix du progrès économique durable, la Fondation Weicker initie une nouvelle mise en lumière des initiatives RSE au Luxembourg. A noter que l’INDR (Institut national pour le Développement durable et la responsabilité sociale des entreprises) et l’UEL (Union des Entreprises Luxembourgeoises) sont également partenaires de cette initiative.