LUXEMBOURG
LJ

A partir du 1er janvier 2015: un nouveau barème pour les infractions routières

En 2013, 39% des accidents mortels et 36% des accidents corporels sont dus à une vitesse inappropriée. «Le non-respect de la vitesse est devenu un phénomène de masse», note le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures dans un communiqué de presse diffusé hier, en prélude d‘un nouveau catalogue de sanctions qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier prochain. Désormais, les conducteurs qui commettront un délit de grande vitesse ou se feront pincer alors qu’ils conduisent sous l‘influence d‘alcool ou de stupéfiants se verront retrancher deux fois plus de points de leur permis de conduire que jusqu‘ici. D‘autres infractions comme la circulation en sens interdit, le non-respect inter distances entre véhicules et l‘utilisation du téléphone au volant seront également sanctionnées.

Une stratégie globale pour la sécurité routière

A noter que le permis à points - introduit en 2002 - compte un capital de douze points à la livraison. Les nouvelles mesures s‘intégreraient dans une stratégie globale visant à l’amélioration de la sécurité routière par un concept axé sur la mise en place des radars en 2015 et des sanctions plus sévères relatives au permis à points, allant de pair avec une stratégie de sensibilisation et de formation plus accrue.