LUXEMBURG
LJ

Die Verbreitung des Virus bremsen: Restaurants, Cafés und etliche Geschäfte in Luxemburg bleiben ab Montag geschlossen

Massnahmen der Regierung

Das Handwerk reagiert

Am Sonntagabend kündigte die Regierung neue Maßnahmen im Kampf gegen COVID-19 an, die ab Mitternacht in Kraft treten sollen. Die „Fédération des Artisans“ reagiert wie folgt darauf:
„Auch wenn es sich nicht um eine generelle Abschottung der Wirtschaft handelt, werden sich die Maßnahmen in unterschiedlichem Maße auf die verschiedenen handwerklichen Aktivitäten auswirken. Ziel ist es, die Interaktionen zwischen Personen zu minimieren, um die Verbreitung des Virus zu begrenzen.
Vor diesem Hintergrund hat die Regierung beschlossen, die kommerziellen und handwerklichen Aktivitäten, bei denen Kunden in Geschäftsräumen empfangen werden, auszusetzen. Ausnahme bilden das Lebensmittelhandwerk, die Gesundheitsberufe wie Optiker und Fußpfleger sowie Tankstellen und Wäschereien.
In dieser Logik sind Aktivitäten, die Kunden empfangen und bei denen ein Sicherheitsabstand von mindestens 2 Metern nicht gewährleistet werden kann, vorübergehend untersagt, z.B. Friseur, Kosmetik, Fahrschulen, Tätowierungen, Ausstellungen, Show-Rooms, Restaurants, Salons de consommation (...).
In unserer Analyse können die Arbeit auf den Baustellen, die Werkstattarbeit, die Pannenhilfe, die Produktionsarbeit, die Hausdienste, die Interventionen bei öffentlichen, professionellen und privaten Kunden sowie die Verwaltungsarbeit in den Unternehmen unter der Bedingung fortgesetzt werden, dass die Gesundheitsempfehlungen eingehalten und die Interaktionen mit den Kunden auf ein Minimum beschränkt werden.
Wo immer möglich, wird der Einsatz von Telearbeit dringend empfohlen.
Unternehmen, die von diesen Maßnahmen betroffen sind, werden durch Kurzarbeit in Fällen höherer Gewalt und durch andere in der Diskussion befindliche Förderinstrumente unterstützt.
In diesem Zusammenhang hat die Regierung die Verschiebung der Fristen für die Zahlung der Mehrwertsteuer und der Sozialversicherungsbeiträge angekündigt.
Die Fédération des Artisans steht in ständigem Kontakt mit der Regierung und den zuständigen Behörden, um die Unternehmen zu informieren und die Einführung von Förderinstrumenten für Unternehmen zu begleiten.“
SNCA

Prise de précautions

A partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre, les mesures de précautions suivantes seront appliquées sur tous les sites de la SNCA.
-Tous les guichets de l’immatriculation, agréation, du permis de conduire ainsi que l’accueil seront fermés au public.
-Les dossiers d’immatriculation, d’agréations et du permis de conduire des personnes privées seront uniquement réceptionnés par voie postale ou par dépôt dans une des boîtes aux lettres des différents sites. Un numéro de téléphone ou une adresse email de la personne de contact est obligatoirement à joindre à chaque demande.
-Les dossiers d’immatriculation, d’agréation et du permis de conduire des clients professionnels seront uniquement réceptionnés en procédure de dépôt et traités en back-office, en évitant dans la mesure du possible les contacts physiques lors de la remise du dépôt.
-Tous les examens théoriques et pratiques du permis de conduire sont annulés jusqu’à nouvel ordre, les auto-écoles ainsi que les candidats ayant un rendez-vous seront contactés personnellement dès que la situation permettra de fixer des nouveaux rendez-vous.
-Les personnes devant en urgence récupérer un permis de conduire auprès d’un des sites de la SNCA sont priées de téléphoner au call-center au 26 62 64 00 ou de faire un email à info@snca.lu, afin qu’une solution de secours puisse être élaborée au cas par cas.
Nous tenons à informer notre aimable clientèle que certaines démarches d’immatriculation et du permis de conduire peuvent être réalisées en ligne 7J/7, 24h/24 via la plateforme de Guichet.lu.
Pour tout renseignement complémentaire ou cas d’urgence, notre call-center est à votre disposition au 26 62 64 00.
Mesures gouvernementales

Le détail

"Tenant compte de l’évolution du coronavirus COVID-19 dans nos pays voisins et sur le territoire national, il s’avère nécessaire de prendre des mesures supplémentaires pour limiter la propagation du virus dans la population et pour protéger les personnes à risque", note le Gouvernement dans un communiqué de presse, "les mesures proposées tiennent compte du caractère pathogène et contagieux du virus COVID-19. Dans ce contexte, le respect des règles de distance dans les rapports interpersonnels est l'une des mesures les plus efficaces pour limiter la propagation du virus".
Le Conseil de gouvernement a donc pris, ceci jusqu’à nouvel ordre et en complément aux mesures décidées au cours de sa séance extraordinaire du 12 mars dernier, les décisions suivantes. Ces mesures entrent en vigueur à minuit, le 16 mars.

1. Personnes âgées de plus de 65 et les personnes vulnérables

Il est fortement recommandé de rester à domicile et de ne sortir qu’en cas de stricte nécessité.

2. Grand public: limitations de déplacements

La circulation sur la voie publique est limitée aux activités suivantes :
-      achat de denrées alimentaires, de produits pharmaceutiques et de produits de première nécessité,
-      déplacement vers les structures de santé,
-      déplacement vers le lieu de travail pour l’exercice de l’activité professionnelle ou commerciale,
-      assistance et soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes dépendantes, aux personnes handicapées ou aux personnes particulièrement vulnérables,
-      déplacement vers les institutions financières et d’assurance en cas d’urgence,
-      en raison d'un cas de force majeure ou d'une situation de nécessité,
-      les activités de loisirs (promenade, jogging, aires de jeux,…), sous condition de respecter une distance interpersonnelle de 2 mètres.

3. Mesures concernant le secteur hospitalier

Les hôpitaux déploieront leur personnel et services principalement aux activités urgentes, non-déprogrammables et aigues. Les patients infectés au COVID-19 qui ne présentent pas de complications graves (symptômes légers) sont hospitalisés à domicile.

4. Maintien des activités essentielles

Les activités qui sont essentielles pour le maintien des intérêts vitaux de la population et du pays doivent être maintenues. Il s’agit notamment des secteurs et activités suivants :
-       la production et la distribution d’énergie et de produits pétroliers ;
-       le secteur de la santé avec les activités hospitalières et les laboratoires d’analyses médicales ;
-       le secteur de l’alimentation ;
-       la distribution de l’eau ;
-       la collecte et le traitement des eaux usées ;
-       l’enlèvement et la gestion des déchets.
-       les transports publics ;
-       les services administratifs qui participent à l’exercice de prérogatives de puissance publique ;
-       les systèmes d’échange, de paiement et de règlements des instruments financiers.

5. Recommandations aux entreprises

Il est recommandé aux entreprises de recourir, au maximum et dans la mesure du possible, au télétravail et de réduire leurs activités aux tâches qui sont essentielles pour le fonctionnement de l’entreprise.

6. Limitation des activités professionnelles

Toutes les activités commerciales et artisanales qui accueillent un public restent fermées.
Cette fermeture ne concerne pas les enceintes commerciales qui vendent des produits alimentaires, ainsi que les :
-      pharmacies,
-      opticiens,
-      magasins d’aliments pour animaux,
-      commerces de télécommunication,
-      magasins pour produits d’hygiène et de lavage et de matériel sanitaire,
-      vente de carburants et de stations d’essence,
-      distributeurs et commerce spécialisé en matériel médico-sanitaire,
-      kiosques,
-      les services de pressing et de nettoyage de vêtements,
-      les institutions financières et d’assurance,
-      services funéraires.
Cette fermeture vise également les commerces dans les galeries marchandes des supermarchés, à l’exception des activités visées ci-dessus.

7. Annulation de toutes les activités non-indispensables

Les activités de nature culturelle, sociale, festive, sportive et récréative sont suspendues.
Les établissements relevant des secteurs culturel, récréatif, sportif et HORECA restent fermés (musées, bars, restaurants, cinémas, cafés, discothèques, bibliothèques, piscines, salles de sport, etc……).
L’interdiction ne vise pas les services de take out, de drive in et de livraison à domicile.
Les hôtels restent ouverts. Les restaurants et les bars d’hôtel, à l’exception du room-service, restent fermés.

8. Mesures aux administrations et établissements publics

Le gouvernement réduira les activités des administrations et établissements publics aux tâches essentielles pour son bon fonctionnement et pour la gestion de la crise.
L’accueil et les guichets des administrations et établissements publics fonctionnent à service réduit.
En cas de besoin, il sera recouru au personnel ainsi libéré pour l’exercice d’autres fonctions considérées comme essentielles dans le cadre de la gestion de crise.

Die Regierung hat weitere Maßnahmen beschlossen, um die Verbreitung des neuartigen Coronavirus in Luxemburg zu bremsen. Ein Überblick:

Ab Mitternacht bleiben Restaurants, Cafés, Diskotheken, Fitnesszentren und Bibliotheken im Land geschlossen. Alle Geschäfte und Betriebe, die Kunden empfangen bleiben zu. Ausnahmen gelten für den Lebensmittelhandel, Apotheken, Tankstellen, Drogeriemärkte, Optiker oder Zeitungsläden. Die Lieferdienste, um Lebensmittel nach Hause zu bestellen, sollen ausgebaut werden. Restaurants können weiterhin Bestellungen ausliefern. Auch Drive-Ins bleiben offen. Mahlzeiten können auch als Take-out abgeholt werden.

Bis auf Weiteres gilt eine Einschränkung der Fortbewegung. Erlaubt ist der Gang zur Arbeit, zum Einkaufen, in die Notaufnahme oder um anderen Mitbürgern zu helfen. Auch Aktivitäten in der freien Natur sind möglich, vorausgesetzt, Personen halten eine Distanz von zwei Metern zueinander. Dringende Termine bei der Bank oder beim Notar können wahrgenommen werden.

Unternehmen sollen so viel wie möglich auf Telearbeit zurückgreifen und sich auf die notwendigsten Aktivitäten beschränken.

Für Unternehmen werden die Zahlungen von Steuern und Sozialbeiträgen ausgesetzt. Die Frist, um Steuern zu zahlen, wurde auf den 15. Mai verschoben.

Derzeit gibt es keine Pläne für Kontrollen an den Grenzen zwischen Luxemburg, Frankreich und Belgien. Was die auf deutscher Seite angekündigten Kontrollen angeht, soll es eine Ausnahme für Grenzgänger geben. Das ist insbesondere für das Luxemburger Gesundheitssystem entscheidend. Ohne die Grenzgänger würde das ganze System „zusammenfallen“, sagte Premier Xavier Bettel.