LUXEMBOURG
ALLAN COLAS

«Ghost of a Tale»: une aventure magnifique et nostalgique dans un monde brillamment réalisé

Ghost of a Tale» est l’histoire d’une souris ménestrel appelée Tilo qui a été jetée en prison et qui ne sait pas ce qui est arrivé à sa femme. L’histoire commence dans une prison dont il faut s’échapper. Le but principal de Tilo est de retrouver sa femme et au cours de cette folle aventure une multitude de personnages aideront le joueur à progresser.

Les missions donénes sont généralement des quêtes de type recherche. Tous les endroits ne seront pas disponibles dès le début et il faudra faire des allers-retours fréquents pour débloquer de nouveaux passages et avancer dans le jeu.

La difficulté du jeu est qu’il faut être très attentif aux conversations et à l’histoire en général car le jeu ne présente pas beaucoup d’aide pour résoudre les nombreuses énigmes auxquelles il faudra faire face.

En effet, il n’y a pas de cartes, enfin pas sans les avoir trouvées avant et pas de marqueurs pour donner la bonne direction au joueur.

Pas de combats au sens propre

Bien qu’il s’agisse d’un jeu de rôle, il n’y a pas de combats au sens propre. Le joueur incarne une petite souris et les gardes, des rats en armure, n’en feraient qu’une bouchée. Il s’agit ici d’un jeu d’infiltration. Il est possible d’assommer les gardes en leur jetant des bouteilles à la tête, faire diversion en jetant des bâtons dans un coin ou encore brûler des bannières.

Si le joueur se fait repérer, il peut se cacher dans des armoires, tonneaux ou bien encore de gros seaux. Il y a aussi des vêtements qui permettront de changer l’apparence du personnage et améliorer ses aptitudes. Les différents costumes sont éparpillés un peu partout et trouver un set complet est assez difficile. Les costumes varient du costume de pirate, à l’accoutrement d’un voleur jusqu’à une armure de chevalier. Comme il y en a beaucoup à trouver, le joueur sera donc occupé à piller les armoires et les barils pour essayer de tous les trouver.

Un amour du détail à vous couper le souffle

Les graphismes du jeu sont étonnants: «Ghost of a Tale» déborde du charme qu’on attendrait d’un film Disney. En plus des visuels fantastiques, on retrouve une bande-son qui rappelle les musiques médiévales de films des Seigneurs des anneaux et qui ajoute parfaitement à l’ensemble et apporte un niveau d’émotion et de drame exceptionnel au moment idéal dans le jeu. «Ghost of aTale» est certainement un triomphe; une aventure magnifique et nostalgique dans un monde brillamment réalisé. Les amoureux des jeux de rôle seront enchantés par ce monde féerique. Mais attention, il est à noter que ce jeu n’est pas pour tout type de joueur. En effet ceux qui ne prêteront pas attention à l’histoire ou au personnage le trouveront trop difficile et n’y trouveront pas de plaisir.

Disponible pour PS4, XBox One et PC.