LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le rapport Digital 2020 pointe les habitudes de consommation digitale au Luxembourg

Lorsque l’on dit réseaux sociaux beaucoup de noms viennent en tête, à commencer par Facebook, champion du marché mondial et qui est aussi leader au Luxembourg, comme le montre la dernière édition du rapport «Digital 2020» publié récemment par les organismes We are social et Hootsuite.

Mais le réseau social de Mark Zuckerberg figure ex-aequo avec Snapchat, avec respectivement 397.500 utilisateurs au Luxembourg, renseigne l’étude qui se base sur des données de janvier 2020. Plus intéressant encore, le réseau au fantôme blanc sur fond jaune capterait 74% de sa population cible contre 64% pour Facebook.

Snapchat signe par rapport à 2019 une hausse de 29% de sa force de frappe au Luxembourg, «une croissance réaliste», estime Xavier Degraux, formateur et consultant en marketing de contenu et réseaux sociaux basé en Belgique.

Alors que dans le monde les trois réseaux sociaux les plus populaires sont Facebook, YouTube et WhatsApp, ce trio de tête est composé de Facebook, Snapchat et LinkedIn au Luxembourg. Le réseau social professionnel réunit 260.000 utilisateurs soit 52% de sa population cible.

De plus en plus d’adeptesdes réseaux sociaux

L’étude montre aussi que la population digitale grandit, tant au Grand-Duché que dans le monde entier. Ainsi chez nous, 64% de la population utilise des réseaux sociaux soit 397.500 personnes. Cela représente une hausse de 7,4% entre avril 2019 et janvier 2020. Dans le monde aussi, la population digitale connaît une croissance avec 321 millions de nouveaux usagers soit une hausse de 9,2% des usagers actifs avec 3,8 milliards d’individus sur une population digitale totale de 7,75 milliards soit un taux de pénétration 49%.

Surfer sur le web et socialiser est une chose, mais avec quels appareils? Là aussi, le marché est en plein bouleversement avec au Luxembourg une prédominance des ordinateurs (53,9%) dont l’usage faiblit toutefois (-5,9%) devant les smartphones (42,6%) qui connaissent un bond de 18% de leur utilisation. Les tablettes ne semblent plus dans l’air du temps puisqu’elles chutent de 48% à 3,4% du trafic, devant les autres appareils tels que les consoles de jeux vidéo qui ne représentent plus que 0,07% des connexions, en chute de 53%.

Le pouvoir des messageries

Les réseaux sociaux ont un autre impact sur l’usage des moyens de communication: leurs services de messagerie détrônent le traditionnel SMS. Elles permettent d’échanger des textes et contenus multimédias à un interlocuteur précis ou à un groupe délimité de personnes. Ainsi en termes d’usagers actifs, les leaders mondiaux sont WhatsApp Messenger, Facebook Messenger et WeChat. Au Luxembourg, WhatsApp messenger domine le marché tout comme en Allemagne et en France tandis que chez nos voisins belges, Facebook Messenger reste leader. Les deux applications sont peut être en concurrence frontale mais force est de constater qu’elles font toutes les deux parties de l’empire de Mark Zuckerberg, puisque WhatsApp a été racheté en 2014 pour la coquette somme de 19 milliards de dollars.