LUXEMBOURG
CLAUDE KARGER

35ième Rencontre Entreprises-Etudiants à la Chambre de Commerce samedi

C’est une foire de recrutement à petite échelle, mais d’autant plus importante pour les recruteurs luxembourgeois parce qu’ils sont certains d’y rencontrer les profils qu’ils recherchent: la Rencontre Entreprises-Etudiants dont la 35ième édition s’est tenue ce samedi à la Chambre de Commerce. Organisée de concert par l’Association Nationale des Etudiants en Sciences Economiques et Commerciales (ANESEC) et l’Association Nationale des Etudiants Luxembourgeois en Droit (ANELD), l’événement a rassemblé 18 employeurs et quelque 170 étudiants.

Simuler des entretiens d’embauche

A ces derniers s’offrait la possibilité non seulement de nouer de manière informelle des contacts avec des recruteurs ou patrons de stage potentiels, mais aussi d’assister à des simulations d’entretiens d’embauche. Alors que le sujet est de haute actualité, a fortiori depuis le gouvernement luxembourgeoise s’est lancé en 2016 dans le «space mining», les organisateurs avaient même prévu un workshop sur le droit de l’espace, servi par Laurent Schummer du cabinet Arendt&Medernach. L’ouverture de la REE était quant à elle dominée par un autre sujet de grande actualité alors que la conférence climatique mondiale vient tout juste de s’achever à Katowice en Pologne: la lutte contre le réchauffement climatique.

Un effort qui passe aussi par la «finance verte» qui fut au cœur d’une table ronde samedi, mais aussi du discours de l’invité d’honneur de la REE 2018, le Ministre de la Justice Félix Braz (déi gréng). A lui de détailler les efforts du gouvernement pour créer un cadre propice aux investissements dans les projets durables. La dernière législature était déjà marquée par de nombreuses initiatives dans ce contexte.

Citons la plateforme commune de la finance climatique avec la Banque Européenne d’Investissement, l’incubateur pour gestionnaires de fonds d’investissement actifs dans des projets climatiques innovants et de fort impact ou encore les lettres de gage «vertes». Alors que la Bourse de Luxembourg a lancé en 2016 le «Luxembourg Green exchange» pour devenir la plus grande plateforme internationale des véhicules de financement des projets durables, le gouvernement a réfléchi avec les acteurs du secteur à une stratégie pour la finance durable. Et c’est dans ce contexte que va notamment naître une publique-privée, la «Luxembourg Sustainable Finance Initiative», regroupant les acteurs pertinents du domaine de la finance durable et co-présidée par les Ministères ayant respectivement les Finances et l’environnement dans leurs attributions. Ce sera l’enceinte pour élaborer la stratégie nationale de la finance durable.

Plus d’informations: www.anesec.lu, www.aneld.lu