LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Le groupe y centralisera ses activités dès 2016

Les grues et autres tractopelles vont bientôt investir la place de la Gare et, plus précisément, du côté des rues Junck et d’Epernay. ING a en effet annoncé son installation dans le bâtiment de la galerie Kons, à l’horizon 2016. Après deux ans de réflexion et l’étude de 24 projets différents soumis par Property Partners, Rik Vandenberghe a donc dévoilé l’issue du projet de regroupement des activités d’ING baptisé «Orange Bricks». «Nous sommes extrêmement fiers du choix. On veut être différent des autres et nous allons dans un quartier d’avenir», a-t-il déclaré. D’ailleurs, le bourgmestre Xavier Bettel a été prévenu en primeur, mardi soir, et d’après le CEO d’ING, «il était super enthousiaste.»

Un recentrage au propre, et au figuré

Pour ING, l’opération va permettre de regrouper ses activités, actuellement dispersées sur quatre bâtiments répartis sur les sites de la route d’Esch et de la Cloche d’Or. D’ailleurs, le groupe va procéder à la vente des trois immeubles qu’il possède, tout en conservant une agence sur le site de la Cloche d’Or. «Nous n’avons pas vocation à être propriétaire», a justifié le CEO. Aussi, cette installation au centre-ville s’inscrit clairement dans une optique de visibilité et d’accessibilité. «70.000 personnes passent par-là chaque jour.»

Un grand projet immobilier

Le début du chantier est prévu l’an prochain, et devrait être marqué par la démolition de l’actuel bâtiment. Un nouvel immeuble devrait sortir de terre avec 6 étages et deux niveaux en sous-sol. Le premier abritera un auditorium de 120 places et le second un parking dont 125 emplacements seront réservés au personnel et aux clients d’ING.

À l’étage, le groupe financier occupera 12 des 20.500 m² disponibles, le reste étant dédié à des commerces (au rez-de-chaussée pour 2.400m²) et à des habitations, «orientées sur les rues de Reims et d’Epernay» qui occuperont 3.500 m² de superficie. Derrière ce projet immobilier, on retrouve un trio belgo-luxembourgeois à savoir Immobel, Besix Red et CLI. «C’est un ancrage très important au Luxembourg», a fait savoir Rik Vandenberghe. L’architecture a quant à elle été confiée au bureau m3 Architectes, qui a déjà reçu un accord de principe de la municipalité.

Nouveau look, nouveau départ

Le bâtiment de la galerie Kons date des années 1930 et un coup de neuf est donc le bienvenu dans ce lieu très connu de Luxembourg. Quant au quartier de la gare, il fait partie des zones les plus prisées pour l’installation de bureaux, juste après le centre et avant le plateau du Kirchberg. Le quartier surfe sur l’argument de l’accessibilité, entre les trains, les bus et bientôt le tram.

ING revendique 100.000 clients au Grand-Duché de Luxembourg. Le groupe a signé un bail à long terme renouvelable de 15 ans. 680 à 700 personnes devraient travailler sur le nouveau site, et le groupe prévoit déjà de fermer son agence actuelle du quartier de la gare et de transférer celle de la route d’Esch au nouveau siège avec, annonce-t-il, une dimension d’accueil renforcée.

Mais avant cela, l’organisme financier se prépare à la publication de ses résultats annuels, prévue le 14 février prochain.