LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Un accord a été trouvé avec les autorités allemandes

L’épilogue de l’affaire opposant les autorités fiscales allemandes à la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat (BCEE) est tombé mercredi: la Spuerkeess a annoncé qu’elle versera 14 millions d’euros à l’Allemagne pour mettre un terme au litige. Ce dernier fait suite à des redressements fiscaux de certains clients de la BCEE résidents allemands dont les comptes au Luxembourg n’avaient pas été déclarés.

«Aucune irrégularité à se reprocher»

«La BCEE et ses employés n’ont aucune irrégularité à se reprocher par rapport à la législation luxembourgeoise et européenne applicable à la BCEE», a commenté l’institution dans un communiqué de presse. Elle a également tenu à rassurer quant à l’impact de cette amende sur son bilan 2016 puisqu’elle avait «en temps utile provisionné un montant suffisamment élevé dans ses comptes» pour faire face à cette dépense exceptionnelle.

Enfin, la Spuerkeess précise que l’ardoise de 14 millions d’euros «se situe dans la fourchette inférieure prévue par la loi allemande en la matière». En 2015, la banque détenue par l’Etat a réalisé un bénéfice net de 229,8 millions d’euros, en hausse de 5,2% sur un an.