LUXEMBOURG
CATHERINE KURZAWA

Son rapport annuel 2016 a été publié

La Banque centrale du Luxembourg a vu son résultat net progresser de 1,7% en 2016, à 1,81 million d’euros, a annoncé l’institution vendredi. Celle-ci a vu son bilan gonfler de 26% à 201 milliards d’euros, suite à l’augmentation du volume des opérations de politique monétaire. Elles ont atteint 4,9 milliards d’euros l’an dernier soit une hausse de 34%. Au passif, les dépôts ont gonflé de 70% à 97,4 milliards d’euros.

Quant aux résultats réalisés sur les opérations financières, ils ont été divisés par quatre en douze mois pour passer à 10,3 millions d’euros. Bien que la marge d’intérêts ait quasi doublé à 288 millions d’euros, une partie de cette marge doit être redistribuée dans l’Eurosystème. Pour 2016, cette sortie de fonds affiche 217,8 millions d’euros contre 54,9 millions en 2015.

Masse salariale croissante

Les frais de l’institution ont également progressé à 62,2 millions d’euros, soutenus par l’augmentation des effectifs et à l’augmentation des salaires. Fin 2016, la BCL employait 363 salariés.

«La BCL continue à être une institution en forte croissance induite par l’évolution de l’ensemble des missions souvent hautement complexes dont elle est investie. Cette croissance pose inévitablement des défis d’organisation et entraine des besoins accrus en ressources humaines et financières», a indiqué dans son commentaire introductif son président, Gaston Reinesch. A noter que la valeur des billets en circulation, qui correspondent à la part luxembourgeoise des billets en euros émis, a progressé de près de 4% à 2,99 milliards d’euros. Enfin, la part de la BCL dans l’Eurosystème représente en valeur 22%, compte-tenu des 6.574 titres détenus et de leur valeur, estimée à 3.025 milliards d’euros.

www.bcl.lu